Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 21 Nov 2017, 08:15

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 27 Nov 2009, 00:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 515
Localisation: Bayonne (64)
C'est assez "tardivement" (à plus de 40 ans) que je me suis mis à l'escrime. J'ai débuté l'escrime sportive (à l'épée) voici un an et demi environ, et c'est une activité dont je suis très vite devenu très friand.

Mais, si l'escrime sportive me plaît beaucoup, j'ai une grande envie de découvrir la pratique de l'escrime du XVIIIe siècle, à l'épée de cour, dans le style dit "de l'école française". Non pas dans la perspective de l'escrime artistique, mais dans la perspective de l'escrime en tant qu'art martial, donc destinée à un affrontement non chorégraphié.

Malheureusement, si l'école française d'escrime a été particulièrement brillante au XVIIIe siècle, elle n'est quasiment pas pratiquée en France aujourd'hui (contrairement à l'escrime médiévale ou à l'escrime de la Renaissance).
Fort heureusement, au sein de notre club d'escrime, le principal maître d'armes s'intéresse beaucoup, lui aussi, à cette escrime de l'école française. Et il a commencé à m'en inculquer quelques bases.

Plusieurs traités de l'époque sont disponibles légalement en format numérique. Mais, pour un béotien comme moi, il manque tout de même des ouvrages pédagogiques montrant comment on peut, aujourd'hui, essayer de pratiquer cette escrime-là en en respectant l'esprit autant que le geste.

A défaut de trouver, dans notre pays qui a été à l'origine de l'"école française" (comme l'expression l'indique sans aucun doute possible...), c'est de l'autre côté de l'océan que j'ai acheté un coffret de DVD consacré à ce style d'escrime et à la façon de le re-pratiquer de nos jours.
Il s'agit d'un coffret de 3 DVD publié par une académie d'armes états-unienne, la Martinez Academy of Arms.

Je n'ai pas encore reçu "la bête", et je l'attends avec une certaine impatience. Je ne manquerai pas de vous en dire plus, si certains habitués de ses salons sont intéressés par le sujet de l'escrime du XVIIIe siècle (au sens large, et pas seulement par ce DVD-là).

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Nov 2009, 07:48 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5661
Localisation: Dans son monde...
Je suis curieux d'en apprendre plus, Xavier. Je vous lirai avec intérêt.

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Déc 2010, 20:40 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5661
Localisation: Dans son monde...
Un peu plus d'un an plus tard, qu'en est-il, Xavier ? :?: :wink:

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Déc 2010, 21:06 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1203
Localisation: Paris
Moi aussi le sujet m'intéresse beaucoup, donc merci d'avance si vous nous donnez des nouvelles! :D

_________________
Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots.
Jean Jaurès


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Déc 2010, 22:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 515
Localisation: Bayonne (64)
Voilà que j'avais oublié de donner des nouvelles ici aussi !

Un an après, que dire ?

Sur le plan pratique personnel, j'ai un peu progressé grâce à notre maître d'armes qui a continué à me prodiguer ses conseils.
J'étais particulièrement intéressé par une participation au Smallsword Symposium organisé à Edinburgh en Ecosse, début octobre 2010, mais mon agenda personnel et professionnel ne m'a pas permis de m'y rendre. Cela aurait pourtant été l'occasion de vraiment me plonger dans l'apprentissage de cette arme (le "smallsword" en question étant notre "épée de cour") et de cette escrime. Des photos et vidéos de ce symposium ont été publiées par leurs organisateurs.

J'ai au moins progressé dans la connaissance de cette escrime-là par mes lectures de traités d'époque, que j'ai pu trouver (de manière tout à fait légale !) en fichiers numériques sur le net. Et plus je lis des textes d'hier et d'aujourd'hui sur cette escrime-là, plus j'en apprécie l'esprit et, d'une certaine manière, l'élégance. Je pense que les illustrations d'époque sur cette escrime-là jouent beaucoup sur mon impression d'élégance de cette escrime.

Le triple DVD que j'ai acheté sur l'escrime française (celui dont je parlais dans mon message d'il y a longtemps...) m'a beaucoup plu. Je le trouve didactique. Un regret ? Que ce soit des États-uniens qui aient réalisé un tel DVD sur cette escrime typiquement française, et que nous n'ayons rien produit, ici en France, qui soit similaire. Je compte me rapprocher des producteurs de ce coffret DVD pour savoir s'ils accepteraient que je leur fournisse des textes pour des sous-titres en français. Le marché français pour ce DVD n'est probablement pas énorme, mais si de tels sous-titres pouvaient aider à toucher quelques curieux de ce côté-ci de l'Atlantique, ce serait déjà pas mal.

Parmi mes projets dans ce domaine de l'escrime XVIIIe :
- à court terme : arriver à trouver un stage un peu intensif pour me plonger vraiment dedans (et notamment, participer au Smallsword Symposium 2011) ;
- à court terme aussi : acheter une belle et bonne réplique d'une épée de cour XVIIIe ;
- à moyen terme : faire la cagnotte et acheter une épée de cour d'époque ;
- à moyen terme ou long terme : faire une cagnotte et acheter un traité d'escrime d'époque.

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Déc 2010, 08:18 
Hors ligne

Inscription: 19 Oct 2010, 03:29
Messages: 94
Voilà qui m'intrigue au plus haut point :shock:

En anglais on appelle souvent "smallsword" toute épée qui a cette forme

Image

peu importe sa taille ou son poids . Il y a pourtant une différence entre une épée de ville et une épée de soldat .

Pour l'usage militaire , nous n'avons pas trouvé de formation spécifique , les soldats semblaient s'entraîner entre eux à leur guise . Pour plusieurs des campagnes de la guerre de sept ans en Amérique du Nord , les épées étaient laissées à la garnison et remplacées par un "casse-tête" (hachette, tomahawk)

http://www.facebook.com/photo.php?fbid= ... 6674176430


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Déc 2010, 17:51 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5661
Localisation: Dans son monde...
Merci Xavier pour votre réponse. :D
Tenez-nous au courant de la réalisation de vos projets.

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Déc 2010, 18:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 515
Localisation: Bayonne (64)
Tourblanche a écrit:
Voilà qui m'intrique au plus haut point :shock:

En anglais on appelle souvent "smallsword" toute épée qui a cette forme

Pour ma part, dans les sources auxquelles j'ai pu avoir accès, j'ai trouvé :
- l'appellation généraliste sword, désignant aussi bien l'épée militaire (officer's sword, par exemple) que l'épée civile ;
- l'appellation particulière smallsword (ou small-sword, ou small sword), qui est employée pour distinguer cette arme à la lame étroite de l'épée à la lame large (les graphies sont diverses, là aussi : broadsword, broad sword, broad-sword).

Là où le smallsword, dont la lame n'a pas de tranchant, n'est qu'une arme d'estoc (c'est-à-dire qu'elle n'est utilisée pour attaquer que par sa pointe), le broad sword est une arme d'estoc et de taille, puisque sa lame a une pointe et un tranchant. On trouve ces distinctions entre small-sword et broad-sword, dans les traités comme celui de Wylde, English Master of Defence (1711), ou de Godfrey, A treatise upon the useful science of defence (1747), pour ne citer que ceux-là. Mais Angelo, dans sa version anglaise de son traité L'école des armes (version bilingue français-anglais, 1765), ne parle que de sword d'une part (pour désigner l'épée d'estoc) et de broadsword (pour l'épée de taille et d'estoc).

L'appellation smallsword finit par désigner plutôt l'épée civile, même si certains officiers de l'armée pouvaient la porter au côté, généralement hors du champ de bataille.

En français d'aujourd'hui, nous avons tendance à appeler "épée de cour" le smallsword civil, mais les traités d'escrime du XVIIIe siècle, - ceux de Girard (1740), de Danet (1766, 1788), de Deumeuze (1778), pour ne citer que ceux-là - parlent d'"épée" tout simplement.


Dans la pratique actuelle d'une approche de l'escrime dix-huitièmiste, l'expression smallsword est utilisée pour désigner cette épée de gentilhomme destinée à l'affrontement civil, et le smallsword fencing est donc l'escrime à l'épée d'estoc dans l'esprit de ce que l'on appelle "l'école française" du XVIIIe siècle.

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Déc 2010, 18:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 515
Localisation: Bayonne (64)
Pour ceux et celles qui trouveraient que la différence entre smallsword et broadsword reste mystérieuse en termes techniques, je me permets de donner le lien vers une vidéo montrant un extrait du film Rob Roy, de Michael Caton-Jones (1995). Cet extrait est celui du duel final entre le "héros", le Highlander Rob Roy (incarné par Liam Neeson), et le "méchant", le gentleman anglais Archibald Cunningham (Tim Roth).

Le Highlander combat avec son broadsword, tandis que l'Anglais combat avec quelque chose de proche du smallsword.

Un exemple de broadsword (réplique actuelle) :

Image


Un exemple de smallsword (réplique actuelle) :

Image



Avec le broadsword, il s'agit surtout d'essayer de frapper à coups de taille (c'est-à-dire de tranchant), d'où les grands moulinets pour donner de la force à l'impact éventuel, tandis qu'avec le smallsword, il s'agit d'attaquer uniquement d'estoc. L'escrime avec l'épée de pointe joue sur la défensive (parades, esquives) et les feintes, jusqu'à ce qu'une "ouverture" se produise dans la défense adverse ; le smallsword étant beaucoup plus léger que le broadsword, et la distance à parcourir par la pointe en ligne droite étant plus courte que celle à parcourir par une lame tranchante en arc de cercle, la vitesse d'attaque du smallsword est beaucoup plus grande.
En toute logique, et à "compétence" égale des escrimeurs, chacun dans son style, l'Anglais avait beaucoup plus de chances de vaincre le Highlander. Mais quand l'arrogance et la vengeance s'affrontent, le résultat le plus probable n'est pas forcément celui qui se produit au final.

Pour voir l'extrait en question : http://www.youtube.com/watch?v=pGNiEExZkk8
(Précision : dans le film, il n'y a pas de musique pendant cette scène. C'est l'internaute qui a mis en ligne cet extrait qui a ajouté la musique. Une erreur majeure, à mon avis, car cette scène prend tout son sens sans musique.)

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Déc 2010, 20:39 
Hors ligne

Inscription: 19 Oct 2010, 03:29
Messages: 94
Je me souviens de cette scène .

Même histoire , contexte différent .

http://www.youtube.com/watch?v=dl4xpy7i_Bw

Par contre l'histoire rapporte qu'il était difficile de parer une attaque de ces épées à large lame quand elles étaient maniées par un homme de forte taille .


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage