Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 27 Juin 2019, 05:54

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 12 Juil 2010, 19:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mai 2006, 12:32
Messages: 776
Localisation: Paris
:arrow: Discours sur Shakespeare et sur monsieur de Voltaire - 1777
De Giuseppe Baretti
Chez Anatolia (Juin 2010)
169 pages. Environ 20 euros

Image

Présentation :
Dans un de ces papiers journaliers qu'on publie à Londres, j'ai lu, il n'y a pas longtemps, l'anecdote suivante :


Une dame anglaise très respectable à tous égards, étant à Paris, entendit lire une lettre récemment écrite par monsieur de Voltaire à un de ses amis.
Dans cette lettre un homme nommé. Letourneur, secrétaire de librairie, est appelé « impudent », « imbécile », « faquin » et « maraud », parce qu'il a traduit en français les oeuvres de Shakespeare dans l'intention de les imprimer ainsi traduites par souscription.


Non content de traiter ce pauvre traducteur avec si peu de cérémonie, monsieur de Voltaire se jette dans cette lettre sur son original et dit, entre autres choses, que les oeuvres de Shakespeare ne sont qu'un « énorme fumier ».


À ce mot de « fumier », la dame s'écria que « ce fumier avait fertilisé une terre bien ingrate ».



Cette remarque serait un bon mot fort heureux, si elle ne portait point à faux : c'est-à-dire s'il était bien avéré que monsieur de Voltaire sait assez la langue anglaise pour avoir pu lire les oeuvres de Shakespeare au profit de ses tragédies. Je m'en vais faire voir qu'on lui fait trop d'honneur par cette supposition...


_________________
Cœurs sensibles, cœurs fidèles qui blâmez l’amour léger, si l’amour porte des ailes n’est-ce pas pour s’envoler ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2011, 00:30 
Hors ligne

Inscription: 13 Jan 2011, 22:50
Messages: 2
Bonjour,

Depuis Juillet 2010 dernier, la réponse a surement été trouvée.
Voltaire était en effet capable de lire l'anglais à la perfection puisqu'il à vécu en Angleterre 3 années au total. Il a écrit plusieurs pièces en langue anglaise qui ont connu un grand succès. Elles étaient justement plus souvent jouées que celles de Shakespeare.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage