Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 22 Sep 2019, 20:26

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Une trilogie sur Haïti
MessagePosté: 29 Aoû 2007, 16:59 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1194
Localisation: Paris
Bonjour à tous,

Ces jours-ci paraît le troisième volume de la vaste trilogie romanesque que l’écrivain américain Madison Smartt Bell a consacrée à la révolution d’Haïti.

La pierre du bâtisseur fait donc suite au Soulèvement des âmes et au Maître des carrefours, pour offrir en quelques trois mille pages une fresque colossale sur cet épisode historique peu connu, et pourtant fondamental dans la naissance du monde moderne.

Voici les présentations des trois volumes :

Le soulèvement des âmes

Image

Cliquez sur les images pour les agrandir.

En cette fin de XVIIIe siècle, Haïti est une contrée rongée par la malaria, hantée par la violence qui a marqué sa colonisation, déchirée entre les intérêts contradictoires de ses races (mulâtres, Blancs, Noirs déportés d'Afrique) et de ses classes (propriétaires et négociants, prêtres et soldats, affranchis et esclaves). Sur fond de plantations incendiées et de tumulte révolutionnaire, le légendaire Toussaint-Louverture, esclave africain de la deuxième génération, tout autant résolu à résister aux excès de la masse qu'à mettre fin à la domination française en Haïti, se prépare à devenir le héros d'une rébellion inconcevable de violence... C'est avec une énergie visionnaire que Madison Smartt Bell recrée, sur le mode du roman d'aventures, le chaos et la barbarie de tout conflit racial, mettant à nu la sauvagerie de l'homme au coeur d'une condition en équilibre à jamais précaire entre le mal et le bien, entre les atrocités " justifiées " et celles qui ne se peuvent défendre...


Le maître des carrefours

Image

Après " Le soulèvement des âmes ", ce deuxième volume de l'ample trilogie romanesque consacrée à Haïti par Madison Smartt Bell met en scène le tournant majeur que connut, sous l'héroïque égide de Toussaint-Louverture, l'histoire d'une île dont l'accès à l'indépendance, en 1804, constitue un épisode fondamental dans l'histoire de la modernité et des libertés. Lorsque la France déclare l'abolition de l'esclavage, Toussaint, le général noir, change de camp et attaque sur deux fronts, anglais et espagnol, avec l'appui de chefs militaires français. Sa force ? La maîtrise des " carrefours " entre nations et races. Son vœu le plus cher ? Ouvrir les portes d'un avenir meilleur au peuple de Saint-Domingue, étendre à toutes les races les droits de l'homme prônés par la France et les Etats-Unis. Ce puissant roman historique en forme d'accablante dénonciation de la haine raciale éclaire le passé tumultueux d'une île convoitée et violemment déchirée, tout en évoquant la bouleversante épopée d'une humanité condamné à frayer au prix du sang les chemins de sa liberté.



La pierre du bâtisseur

Image

Après " Le Soulèvement des âmes " et " Le Maître des carrefours ", Madison Smartt Bell livre, en guise de dénouement à l'ample trilogie qu'il a consacrée à l'histoire d'Haïti, le dernier chapitre de la vie de Toussaint-Louverture, légendaire meneur de l'unique révolution d'esclaves réussie de l'Histoire. En 1791 commençait, avec le soulèvement d'un groupe d'esclaves africains contre leurs maîtres blancs dans la colonie française de Saint-Domingue, ce qu'on appellerait un jour la révolution haïtienne. Dès 1793, Toussaint s'impose comme le meneur de la révolte, se révélant aussi habile en matière politique qu'il l'est sur le champ de bataille. En 1801, il est parvenu à restaurer la stabilité sur un territoire ravagé par la guerre, tout en invitant les planteurs blancs exilés, dont les compétences sont plus que jamais requises, à venir récupérer leurs terres. Les conditions de l'avènement d'une société fondée sur la liberté, l'égalité effective et la fraternité entre Blancs, Noirs et Mulâtres sont, semble-t-il, réunies. Mais l'adoption d'une nouvelle constitution, prévoyant d'abolir l'esclavage et de nommer Toussaint-Louverture gouverneur à vie, incite Napoléon à envoyer ses troupes pour regagner le contrôle de l'île. " La Pierre du bâtisseur " couvre la dernière période du destin de Toussaint-Louverture. Madison Smartt Bell y dresse un tableau passionnant - et remarquable de précision - d'une société nouvelle s'extirpant peu à peu de la chrysalide révolutionnaire, et expose la vision qui poussa Toussaint à vouloir créer une société fondée sur des principes et un idéal, aussi bien que les terribles compromis qu'il fut contraint d'accepter pour la préserver. Magnifique tableau des forces vitales de tout un peuple en marche vers la libération et la modernité, la trilogie haïtienne de Madison Smartt Bell est une fantastique réussite, la bouleversante chronique d'événements exceptionnels et riches d'enseignements quant aux combats de notre temps.

En ce qui me concerne, je demeure dubitative face à ces romans. :? Je ne suis pas d’accord avec les présentations ci-dessus, qui occultent beaucoup de choses de leur contenu réel et me paraissent en donner une idée assez fausse. Ils méritent incontestablement d’être lus, pour leur exceptionnelle qualité littéraire et pour la profondeur des perspectives historique et philosophique offertes au lecteur : c’est clair que des romans historiques de cette sorte, on n’en rencontre pas tous les jours ni même tous les ans… Mais ils posent un certain nombre de problèmes, me semble-t-il, dans leur présentation des événements et des hommes de la période, et je m’étonne qu’ils ne suscitent pas davantage de controverse. :?:

Bref, tout cela pour dire que si quelqu’un ici les a lus, je suis curieuse de connaître sa réaction… :wink: :D

PS. A titre de précaution, je précise que le premier tome est d'une violence démesurée et contient un certain nombre de scènes cauchemardesques : à déconseiller donc aux ames sensibles. Les deuxième et troisième tomes (qui peuvent se lire séparément) ne contiennent rien de comparable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Aoû 2007, 20:02 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5796
Localisation: Dans son monde...
Merci Claudine pour votre présentation et bon retour parmi nous. :wink:

Cette trilogie me semble bien alléchante mais je ne pourrai hélas la lire prochainement : je suis plongé dans les Bienveillantes de Jonathan Littell et je ne reverrai pas la lumière avant quelques semaines. :?

Je cède donc la place à celles et ceux qui auraient lu les romans de Madison Smartt Bell mais je tenais à saluer votre retour à la Folie, chère Claudine. :P

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage