Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 17 Juin 2019, 15:11

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mai 2005, 02:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Fév 2005, 19:31
Messages: 22
Localisation: Paris
Taratata, pas d'accord !

Je le dis bien fort avant qu'on enterre le sujet parce que Claudine n'aime pas Balzac : Il faut lire Les chouans, c'est un très beau roman.
Bien sûr c'est le contraire des Dieux ont soif. Là où France livre une réflexion amère sur le fanatisme politique, Balzac célèbre la folie de l'exaltation amoureuse. Mais bon sang que c'est bien !
Ecoutez (en le gardant tous pour vous, c'est une exclusivité pour La Folie XVIIIe), je l'ai lu il y a bientôt vingt ans, et j'ai encore en tête cette scène ou Le Gars (le jeune marquis) serre, à en perdre la main, dans son poing un morceau de bois (je crois, hein) sorti brûlant d'une cheminée pour montrer toute la force de son amour à sa belle.
Et bien, pendant toute mon adolescence, ça m'a aidé à m'endormir, à l'ombre des moustaches bourrues du chef de colonne Hulot, avec l'impression que moi aussi je saurai être un héros.
Et rien que pour ça, pour ces nuits avec le sourire, je remercie Balzac. Et puis je ne crois pas qu'il soit si embrouillé que ça ce roman, et dans le fond je l'ai même trouvé bien plus facile à lire que d'autres, lus pourtant plus tard, comme Eugénie Grandet ou le Père Goriot.

Cela dit, je ne garantis pas le nom du chef de la colonne. Je ne l'ai pas retrouvé, pour vérifier, dans l'enfer de ma bibliothèque... si, si... l'endroit où il y a tous les auteurs conservateurs :-))
C'est parce que j'ai dû le ranger dans les livres biens :-)

Amicalement,
Ph. Royet.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mai 2005, 19:29 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5759
Localisation: Dans son monde...
Philippe, vous devriez intervenir plus souvent. :P

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mai 2005, 20:07 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1198
Localisation: Paris
C'est ça Louis-Auguste, Philippe devrait intervenir plus souvent quand c'est pour me contredire... :angryfire:
Bien entendu... sauf qu'il a précisé avoir lu le livre il y a vingt ans, mais sans indiquer son âge :wink: . Je ne le révèlerai pas, naturellement (sinon je risquerais des représailles justifiées :mrgreen: ) mais je précise simplement qu'il y a vingt ans, son sens de la valeur littéraire était encore... dans l'enfance, dirons-nous :lol:. N'est-ce pas Philippe? :mrgreen:

Vanesa, c'est drôle que vous ayez parlé de Romain Rolland suite à un lapsus, car il a bien écrit un Robespierre. Il ne s'agit pas d'un roman mais d'une pièce de théâtre. Est-ce que vous la connaissez?

Sinon, je suis entièrement d'accord avec ce que vous dites sur Gamelin. Maintenant, quel Robespierre je préfère de celui de France ou de celui de Hugo? Le premier sans aucun doute, même si le second est plus réussi sur le plan strictement littéraire. France aimait et admirait Robespierre, et cela se sent, je crois, dans son évocation, malgré sa condamnation de l'idéalisme dont l'Incorruptible est à ses yeux l'incarnation tragique. C'est du reste de là que naît l'émotion... :wink:
Le Robespierre de Hugo est magnifique, bien entendu, mais il est un peu trop titanesque pour vraiment me séduire... :wink: :lol:

Amicalement,
CC


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mai 2005, 21:16 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5759
Localisation: Dans son monde...
Claudine Cavalier a écrit:
C'est ça Louis-Auguste, Philippe devrait intervenir plus souvent quand c'est pour me contredire... :angryfire:


Pas uniquement...mais il est évident que ce n'est pas parce que vous jugez un roman mauvais qu'il l'est forcément. :lol: Et Philippe a bien le droit de dire qu'il a aimé les Chouans même si, ce faisant, il vous contredit, l'insolent ! :wink: :lol:

Citation:
Bien entendu... sauf qu'il a précisé avoir lu le livre il y a vingt ans, mais sans indiquer son âge :wink: . Je ne le révèlerai pas, naturellement (sinon je risquerais des représailles justifiées :mrgreen: ) mais je précise simplement qu'il y a vingt ans, son sens de la valeur littéraire était encore... dans l'enfance dirons-nous. :lol:


Pffffff ! La valeur n'attend point le nombre des années. Je suis persuadé de l'excellent jugement de Philippe, dès son plus jeune âge. :D

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Mai 2005, 00:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mar 2005, 03:17
Messages: 139
Localisation: Buenos Aires, Argentina.
Bonjour Phlippe, Claudine et Louis-Auguste:


Vous avez tout à fait raison, Louis-Auguste: Philippe doit intervenir plus souvent dans ce forum. J'aime les gens qui poussent à la polemique. Et surtout, vous me donnez tous une terrible envie de lire "Les Chuans". Dès que j'aime Balzac, je suppose que ce ne sera pas un temps perdu.

Et oui, Claudine: j'ai lu le "Robespierre" de Romain Rolland. Il ya longtemps de cela et je ne me souviens pas d'en garder un très bon souvenir. Je devrais le relire. :roll:


Ah, je m'en doutais de votre réponse dans le sujet "Robespierre" selon France ou Hugo. J'aime bien mieux, comme vous, le Robespierre de France.Parce que comme vous le dîtes, il s'âgit d'un Maximilien plus humain. France semble aimer aussi son personnage, ca c'est evident.

D'autre part, ce qui est le plus touchant de ce roman, c'est qu'il vous fait éprouver l'enthousiasme de la Révolution, l'efervescence de l'époque, son incroyable fanatisme. Son titre n'a pas pu être mieux choisi: "Les Dieux ont Soif". C'est la description d'une periode titanesque, mais arrosée de larmes et de sang bien réelles. Sublime...

Amicalement
Vanesa.

P.S: POUR CLAUDINE: Une autre petite, petite raison pour aimer "Les Dieux ont Soif". On y parle d'Hanriot! :bravo3:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Mai 2005, 18:24 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1198
Localisation: Paris
Bien bien bien, je vois qu'il y a une coalition contre moi, ici! :pleur: :angryfire: :angev:

J'en prends acte, avec une juste douleur mais avec la sérénité d'une conscience pure. :mrgreen: :mrgreen:

Non non, Vanesa, ne relisez pas Robespierre, c'est bien mauvais (et si Philippe soutient le contraire, nous aurons la preuve de son infamie :wink: ).

Oui, je crois avec vous que le point fort des Dieux ont soif réside dans sa peinture de la tension nerveuse croissante des révolutionnaires et du vertige qui les conduit au désastre. C'est un livre poignant par la grande force de ses notations psychologiques...

Mais je m'étonne un peu que personne n'ait encore parlé de Dumas. Je croyais qu'il allait apparaître tout de suite... Il y a bien ici des gens qui ont lu les Mémoires d'un médecin, non? Alors, qu'en pensent-ils? :?:

Amicalement,
CC

PS J'ai commencé à relire Les Chouans, pour voir. Eh, ça se laisse lire! :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Mai 2005, 19:05 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5759
Localisation: Dans son monde...
Claudine Cavalier a écrit:
Bien bien bien, je vois qu'il y a une coalition contre moi, ici! :pleur: :angryfire: :angev:

J'en prends acte, avec une juste douleur mais avec la sérénité d'une conscience pure. :mrgreen: :mrgreen:


:mrgreen: (A)

Citation:
Mais je m'étonne un peu que personne n'ait encore parlé de Dumas. Je croyais qu'il allait apparaître tout de suite... Il y a bien ici des gens qui ont lu les Mémoires d'un médecin, non? Alors, qu'en pensent-ils? :?:


Pas lu, désolé ! :lol: De Dumas, j'ai lu La comtesse de Charny et Ange Pitou. :lol:

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Mai 2005, 19:17 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1198
Localisation: Paris
Eh bien, sans le savoir, vous avez lu la moitié des Mémoires d'un médecin, Louis-Auguste. :wink: Il s'agit d'une série dont ces romans constituent les deux derniers tomes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Mai 2005, 20:19 
Hors ligne

Inscription: 15 Mar 2005, 15:14
Messages: 32
Localisation: Slovénie
Philippe Royet a écrit:
Taratata, pas d'accord !
Je le dis bien fort avant qu'on enterre le sujet parce que Claudine n'aime pas Balzac : Il faut lire Les chouans, c'est un très beau roman.


De par tous les diables, maintenant je suis vraiment curieuse! Il va falloir que je le lise ne serait-ce que pour savoir ce qu'il en est finalement!

Claudine Cavalier a écrit:
Mais je m'étonne un peu que personne n'ait encore parlé de Dumas. Je croyais qu'il allait apparaître tout de suite... Il y a bien ici des gens qui ont lu les Mémoires d'un médecin, non? Alors, qu'en pensent-ils? :?:


Personnellement, de Dumas je n'ai lu que la trilogie des mousquetaires et, lorsque j'étais petite, La Tulipe Noire. La première comme on sait est loin de toucher le XVIIIème, et le second... eh bien j'avoue que pour le second je ne sais plus du tout! Il me semble que cela se passe pendant la Révolution mais je ne suis plus sûre. :? Je ne connais pas du tout Mémoires d'un médecin. Donc une fois de plus, impossible d'en discuter avec vous... :wink:

_________________
http://www.flickr.com/photos/vertevelle/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Mai 2005, 21:03 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5759
Localisation: Dans son monde...
Claudine Cavalier a écrit:
Eh bien, sans le savoir, vous avez lu la moitié des Mémoires d'un médecin, Louis-Auguste. :wink: Il s'agit d'une série dont ces romans constituent les deux derniers tomes.


Ah oui ? :?: :shock: :lol: Je l'ignorais. :oops: Je suis comme M. Jourdain. :wink:

Et le chevalier de Maison-Rouge ? Ca en fait partie ? Car je l'ai lu aussi, celui-là mais plus tard après avoir vu le feuilleton TV en noir et blanc qui devait dater des années 1960. :lol:

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage