Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 22 Sep 2019, 21:05

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 13 Mai 2010, 11:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mai 2006, 12:32
Messages: 774
Localisation: Paris
:arrow: La princesse effacée
De Alexandra de Broca
Chez Robert Laffont (Mai 10)
384 pages. Envrion 20 euros

Image

Présentation :
Paris, 1795. Tandis que la France émerge de la Terreur, une jeune fille de seize ans demeure enfermée à la prison du Temple, oubliée de tous. Elle n'est autre que Marie-Thérèse de France, fille de Louis XVI et de Marie-Antoinette, morts sur l'échafaud.


Afin d'améliorer ses conditions de détention, les nouveaux dirigeants dépêchent auprès de la jeune prisonnière une femme aux origines modestes, Renée Chantereine.
À chacune de ses visites, Chantereine découvre une jeune fille au bord de la folie. Avec patience et persévérance, elle aide la princesse à répondre aux questions qui l'obsèdent : pourquoi a-t-elle été emprisonnée sans jugement ? En quoi est-elle coupable du crime de ses parents ? Et surtout, parviendra-t-elle un jour à pardonner ?


La Princesse effacée est le premier roman consacré à Marie-Thérèse de France, unique rescapée de la famille royale. Il décrit l'intimité et la fragilité d'une jeune femme complexe, meurtrie par le destin et oubliée de l'Histoire.

_________________
Cœurs sensibles, cœurs fidèles qui blâmez l’amour léger, si l’amour porte des ailes n’est-ce pas pour s’envoler ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Mai 2010, 16:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 513
Localisation: Bayonne (64)
Un livre sur la fille de Marie-Antoinette (dont nous savons à quel point cette famille a tendance à engendrer des livres confinant à la béatification et à l'adoration), écrit par celle qui a été scénariste du téléfilm Jeanne Poisson, marquise de Pompadour, réalisé par Robin Davis, avec Hélène de Fougerolles et Vincent Perez... Mon scepticisme méchant ( :mrgreen: ) me pousse presque vers des préjugés négatifs.

Qui donc, en ces salons, se sacrifiera pour lire ce livre et démentir mes préjugés ? ;)

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Mai 2010, 17:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2007, 00:15
Messages: 680
Localisation: Paris
Citation:
Mon scepticisme méchant ( :mrgreen: ) me pousse presque vers des préjugés négatifs.

Moi aussi :mrgreen:

_________________
"De tous les legs du passé qui commandent notre présent, le legs du XVIIIe siècle est un des plus importants". Pierre Chaunu.
http://lesmenus-plaisirs.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juin 2010, 08:51 
Hors ligne

Inscription: 14 Mar 2006, 23:07
Messages: 262
Oui, je l'ai feuilleté, c'est terriblement culcul-la-praline et c'est en gros du commentaire romancé des mémoires. Elle avait le projet d'en faire un téléfilm mais comme France télé ne veut plus tellement faire dans la fiction historique, on y échappera probablement.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juin 2010, 11:10 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5796
Localisation: Dans son monde...
Louée soit France TV alors ! :lol:

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juin 2010, 23:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 513
Localisation: Bayonne (64)
Mes "préjugés négatifs" auraient donc été une sorte de précognition ? :mrgreen:

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Aoû 2010, 14:17 
Hors ligne

Inscription: 14 Mar 2006, 23:07
Messages: 262
Pour ceux que ça intéresse, j'ai trouvé un petit entretien filmé avec Alexandra de Broca. Elle est vraiment passée complètement à côté du personnage.

:arrow: vidéo


Dernière édition par Dunkelgraefin le 05 Aoû 2010, 17:27, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Aoû 2010, 17:26 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5796
Localisation: Dans son monde...
Merci pour la vidéo. :D

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2010, 21:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mai 2006, 12:32
Messages: 774
Localisation: Paris
Merci pour la vidéo.
Dunkelgraefin a écrit:
Elle est vraiment passée complètement à côté du personnage.

Qu'est-ce qui vous fait dire ça ?

_________________
Cœurs sensibles, cœurs fidèles qui blâmez l’amour léger, si l’amour porte des ailes n’est-ce pas pour s’envoler ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2010, 22:43 
Hors ligne

Inscription: 14 Mar 2006, 23:07
Messages: 262
Ben tout, Maialen en parlerait mieux que moi. Le fait qu'elle passe à côté de la dimension politique du rapport problématique entre Chantereine et Tourzel par exemple, le fait qu'elle passe sous silence la lettre à Gomin. Avec ça, elle est en plein contresens sur la personnalité de Marie-Thérèse. Il faut imaginer quelque chose qui tient à la fois de Louis XVI, de Madame Elisabeth et de la Reine Louise et là, on a une pauvre petite fille riche qui s'enferme dans son malheur et qui a la capacité d'action d'une huitre. Alexandra de Broca se laisse avoir par l'image de l'orpheline du Temple qui a eu son utilité politique en son temps mais qui n'est qu'une construction, elle oublie complètement la femme énergique de Bordeaux. Marie-Thérèse, c'est une femme d'action qui n'oublie pas mais qui veut regarder vers l'avenir, qui ne passe pas sa vie à porter le deuil de ses parents mais qui s'inspire terriblement de son père dans ce qu'elle fait. Tout cela est très clair quand on prend la peine de lire les textes qu'elle a laissés.
C'est pareil, elle est complètement à côté quand elle parle de sa haine pour la France. Elle avait du ressentiment envers les émigrés, envers ceux qui étaient les premiers à partir et qui lui font des simagrées ensuite mais ça n'était pas la France pour elle.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage