Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 17 Juin 2019, 14:36

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Madame Campan (1752-1822)
MessagePosté: 16 Aoû 2014, 10:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2006, 16:42
Messages: 548
Localisation: Touraine
Voici un ouvrage que je viens de terminer :
Madame Campan : Première femme de chambre de Marie-Antoinette de Inès de Kertanguy

Image

Citation:
Madame Campan a traversé plus de quarante ans de l'histoire de France dans l'intimité et le secret des grands. Ayant reçu une éducation brillante, elle entre au service des soeurs de Louis XV, puis s'attache à la personne de Marie-Antoinette. Cette femme lettrée fait preuve d'un dévouement total envers le couple royal, jusqu'à leur mort, sous la Terreur.

Après la Révolution, elle retourne à sa vocation première pour les études et l'éducation en fondant une école pour jeunes filles à Saint-Germain-en-Laye avec la bénédiction de Napoléon. Sa renommée est aussi grande que celle de certaines de ses élèves : la reine Hortense ou Pauline Borghèse, par exemple.

Madame Campan nous fait découvrir sous un jour nouveau ces temps agités, à travers le regard toujours acéré et parfois indiscret d'un témoin privilégié de la petite et de la grande Histoire. Elle rend compte avec beaucoup d'acuité des intrigues de Cour et de la vie quotidienne à Versailles, puis aux Tuileries. À partir de ses Mémoires et de sa correspondance, Inès de Kertanguy évoque un personnage arrachant dont le témoignage révèle des dizaines d'anecdotes savoureuses.

Inès de Kertanguy est romancière et historienne. Elle est notamment l'auteur d'une biographie de Madame Vigée Le Brun.

La première édition de cet ouvrage a paru sous le titre Secrets de cour.


Si la première partie ne m'a rien appris de neuf, j'ai apprécié la seconde qui débute après le 10 août 1792. c'est une période que je connais moins bien.
Par contre, j'aurais par fois souhaité que l'auteur aille plus en profondeur. J'ai un peu l'impression qu'elle se contentait de retranscrire les faits sans réellement les analyser.
L'un d'entre vous a-t-il un avis, voire un autre ouvrage à me conseiller ?

_________________
Il n'y a que les passions et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses. (Denis Diderot)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Aoû 2014, 19:14 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1198
Localisation: Paris
Non, désolée. De Madame Campan, je ne connais que les Mémoires, que j'apprécie. Je ne savais même pas qu'il existait une correspondance (avec la Reine Hortense si j'en crois Wikipédia)... :oops:
Un point m'intéresse : elle avait écrit un traité sur l'éducation des femmes : en est-il question dans cette biographie?

_________________
Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots.
Jean Jaurès


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Madame Campan (1752-1822)
MessagePosté: 16 Aoû 2014, 20:44 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5759
Localisation: Dans son monde...
Pas mieux que Claudine. :wink:
J'ai lu ses Mémoires mais jamais aucune bio la concernant.

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Madame Campan (1752-1822)
MessagePosté: 17 Aoû 2014, 11:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2006, 16:42
Messages: 548
Localisation: Touraine
Si l'auteur évoque la conception de l'éducation des femmes par Mme Campan, elle ne parle pas véritablement de traité. Mais parfois elle cite Mme Campan. comme dans ce cas: " L'éducation des filles ne saurait être terminée vers seize ou dix-sept ans. Il n'y a de femmes instruites que celles qui continuent leur instruction avec persévérance (...). Il faut donc lire, lire bien et beaucoup et à vingt-cinq ans, âges qui tient encore à la jeunesse, on est une femme formée, instruite et estimée comme telle". Peut-être est-ce des extraits de ce traité, mais rien n'est précisé.
Il en est de même de sa correspondance avec la reine Hortense, elle est souvent évoquée pour souligner son lien presque maternel avec la jeune femme, mais guère plus.
Comme je l'écrivais dans mon post précédent, l'auteur semble se faire succéder les faits sans véritable analyse, les citations venant le plus souvent illustrer son propos. Mais son ouvrage a l'avantage de m'avoir donné l'envie d'en savoir plus... :)

_________________
Il n'y a que les passions et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses. (Denis Diderot)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage