Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 03 Avr 2020, 02:47

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La RF vue par Michelet
MessagePosté: 28 Fév 2005, 21:40 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1194
Localisation: Paris
Bonsoir à tous,

Je lance les débats sur la RF par une petite question sur l'auteur qui demeure peut-être, envers et contre tout, le plus grand historien de cette période : Michelet. Malgré ses défauts, maintes fois dénoncés, malgré ses erreurs et ses mensonges, et bien que nombre de ses conclusions aient été cruellement démenties par l’avancée des recherches, il ne se démode guère, même auprès des universitaires les plus modernes. François Furet dans son manuel de 1989 renvoyait les étudiants, avant toute chose, à Michelet. En 2005 encore, Roger Dupuy, dans son tout récent et passionnant petit volume sur la République jacobine, fait de même dans une certaine mesure. Et parmi les passionnés actuels de la RF , bon nombre l’ont abordée par l’entremise du grand Jules, et tiennent de lui leur passion.

A qui tient donc la magie de Michelet et la permanence de son succès? Je dirais pour ma part que c’est, outre son génie littéraire, à ce qu’il propose une vision d’ensemble de la Révolution à la fois juste et profonde… Mais tout le monde ne sera peut-être pas d’accord?

Cordialement,
CC


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La RF vue par Michelet
MessagePosté: 29 Oct 2008, 10:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Oct 2008, 21:26
Messages: 7
Localisation: Lorraine
Claudine Cavalier a écrit:
A quoi tient donc la magie de Michelet et la permanence de son succès? Je dirais pour ma part que c’est, outre son génie littéraire, à ce qu’il propose une vision d’ensemble de la Révolution à la fois juste et profonde… Mais tout le monde ne sera peut-être pas d’accord?

Je suis d'accord avec vous. Michelet propose bien une vision d'ensemble, juste (je n'ai pas dit objective 8) et profonde. Il a été le premier à considérer la Révolution à travers les archives, auxquelles il a eu accès avant leur destruction en 1871. Le fait qu'il donne parfois libre cours à son génie littéraire et à son lyrisme parfois romantique, n'enlève rien à cela.

_________________
Le cœur de l’homme est une meule qui tourne toujours ; si vous n’y mettez rien à moudre, il risque de se moudre lui-même.
J. Michelet - Histoire de la Révolution Française


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Nov 2008, 11:35 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5803
Localisation: Dans son monde...
Pour ma part, je n'ai lu de Michelet que de larges extraits, en cours d'historiographie, à la fac.

Mon professeur semblait tout à la fois l'admirer et le tenir en piètre estime. En gros, il nous avait dit que c'était magnifique, épique, bouleversant, littéraire, à lire absolument pour notre culture historiographique mais que cela s'apparentait parfois plus à du Dumas qu'à de l'Histoire. :roll:

J'avoue ne pas avoir remis le nez dedans depuis (c'est-à-dire les années 1990 :oops:).

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Nov 2008, 11:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Oct 2008, 21:26
Messages: 7
Localisation: Lorraine
Louis-Auguste a écrit:
il nous avait dit que c'était magnifique, épique, bouleversant, littéraire


Voici quelques morceaux choisis :

A propos de Valmy :

L’histoire n’a gardé le souvenir d’aucun peuple qui soit entré si loin dans la mort. […]
La France était désorganisée, et presque dissoute, trahie, livrée et vendue. Et c’est justement à ce point où elle sentit sur elle la main de la mort, que, par une violente et terrible contraction, elle suscita d’elle-même une puissance inattendue, fit sortir d’elle une flamme que le monde n’avait vue jamais, devint comme un volcan de vie. Toute la terre de France devint lumineuse, et ce fut sur chaque point comme un jet brûlant d’héroïsme , qui perça et jaillit au ciel.


Sur les massacres de Septembre :
Dieu nous garde de diminuer l’horreur que ce crime a laissée dans la mémoire ! Personne, à coup sûr, ne l’a sentie plus que nous ! personne n’a pleuré peut-être plus sincèrement ces mille hommes qui périrent, qui presque tous avaient fait, par leur vie, beaucoup de mal à la France, mais qui lui firent par leur mort un mal éternel.


Sur la religion :
Il faut que la première, la plus sainte de nos libertés, la liberté religieuse, aille souvent se fortifier, se raviver par la vue des affreuses ruines qu’a laissées le fanatisme.


Ou encore :
Une révolution qui veut durer doit, avant tout, ôter à ses ennemis l’épée de la justice.

_________________
Le cœur de l’homme est une meule qui tourne toujours ; si vous n’y mettez rien à moudre, il risque de se moudre lui-même.
J. Michelet - Histoire de la Révolution Française


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage