Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 21 Aoû 2019, 18:19

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté: 04 Aoû 2019, 17:06 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5788
Localisation: Dans son monde...
:arrow: Médée : un monstre sur scène : Réécritures parodiques du mythe (1727-1749), par Isabelle Degauque (Editions Espaces 34, janvier 2009 - 26 €)

Image

Présentation de l'éditeur :

"Au XVIII e siècle, l'infanticide perpétré par Médée fascine autant qu'il révolte les spectateurs. Par son crime, la magicienne de Colchide devient un "monstre", c'est-à-dire un prodige qui ne peut être porté à la scène qu'avec précaution pour ne pas provoquer de rejet. Mais le personnage hérité de la mythologie antique est aussi une formidable occasion pour introduire des changements spectaculaires de décor et autres effets de machinerie : le merveilleux trouve sa pleine justification dans les pouvoirs occultes de Médée.

Si la Comédie-Française donne à plusieurs reprises au XVIII e siècle la tragédie Médée de Longepierre (1694), l'Académie royale de musique programme régulièrement Thésée de Quinault et Lully (1675), qui se déroule à la Cour du roi Égée où Médée s'est réfugiée après avoir tué ses enfants. Quant à l'opéra Médée et Jason, d'après un livret de Pellegrin et sur une musique de Salomon (1713), il reçoit un accueil si chaleureux à sa création que le compositeur est salué, selon Titon du Tillet, "comme un Orphée sur notre théâtre". Pour la première fois depuis l'édition originale de 1713, Benjamin Pintiaux réédite le livret de Pellegrin dans le présent volume.

Tandis que Longepierre et Pellegrin se focalisent sur la mère criminelle, Quinault dresse de Médée le portrait d'une femme jalouse, passée maîtresse dans l'art de concocter des poisons et d'invoquer des créatures démoniaques. Témoins de l'attraction durable exercée par le mythe de Médée, six parodies sont jouées entre 1727 et 1749 : deux à la Foire Saint-Germain (l'une à l'Opéra-Comique, l'autre au Nouveau Spectacle Pantomime), quatre à la Comédie-Italienne. Grâce à ces parodies que nous publions, le lecteur pourra assister à la transformation d'« un monstre sur scène » en objet ludique."


Qui est l'autrice ? :?:

"Isabelle Degauque est maître de conférences en arts du spectacle à l’Université de Nantes et membre du Centre d'étude des théâtres de la Foire dirigé par Françoise Rubellin, au sein de l'équipe Textes, Langages, Imaginaires"

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage