Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 16 Juin 2019, 08:30

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté: 24 Oct 2014, 11:18 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5759
Localisation: Dans son monde...
:arrow: Le Siècle des Lumières en bande dessinée. De poudre et de dentelles, collectif sous la direction de Paul Chopelin et Tristan Martine (actes de la journée d'études Le Siècle des Lumières dans la bande dessinée du 10 octobre 2012) (Karthala, octobre 2014 - 21 €)

Image

Présentation de l'éditeur :

""De L’île au trésor à Fanfan la tulipe, en passant par Le dernier des Mohicans, le XVIII e siècle a servi de cadre à bon nombre de fictions littéraires et cinématographiques. La bande dessinée n’est pas en reste, en adaptant ces grands classiques ou en créant ses propres héros : Oumpah-Pah de Goscinny et Uderzo, Les Passagers du Vent de François Bourgeon, Giacomo C. de Dufaux et Griffo, L’Epervier de Patrice Pellerin, le Scorpion de Desberg et Marini, pour ne citer que les plus connus, vivent de folles aventures sur fond d’intrigues de cour, de guerres "en dentelles" et de révolutions.

Ecrit par un collectif d’historiens, cet ouvrage explique comment cette période a pu inspirer scénaristes et dessinateurs du monde entier. Les "bonnes histoires" du roman populaire du XIX e siècle restent bien sûr une source d’inspiration indémodable, avec leur lot de pirates, de justiciers masqués et de contrebandiers, mais chaque auteur invente également son propre Siècle des Lumières, conforme aux attentes de son lectorat. Il y a le XVIII e siècle misérabiliste de la bande dessinée militante, le XVIII e siècle pieux de la bande dessinée catholique ou le XVIII e siècle lubrique de la bande dessinée de charme. Cependant, depuis les années 1980, les stéréotypes classiques ne cessent d’être revisités par des auteurs désireux de détourner les codes habituels du genre : les séducteurs libertins se font plus mélancoliques, les personnages féminins sortent du cliché habituel de la marquise délurée ou de la paysanne exploitée, tandis que le surnaturel subvertit de plus en plus le traditionnel rationalisme des Lumières.

Ce volume s’achève par un grand entretien exclusif, illustré de documents inédits, avec le dessinateur et scénariste Patrice Pellerin, qui revient longuement sur son itinéraire artistique et sa prédilection pour le XVIII e siècle, à travers notamment sa célèbre série L’Epervier."


Sommaire :

I. A chacun ses Lumières, par Paul Chopelin

1. L’héritage du roman populaire
2. De l’insouciance libertine à leçon philosophique
3. Sombres Lumières
4. Un déficit d’héroïnes ?
5. Mages, démons et sociétés secrètes
6. Une inépuisable boîte à fantasmes

II. Inflexions iconographiques

7. La traite négrière du XVIII e siècle dans la bande-dessinée "franco-belge". D’une image édulcorée à une vision historico-critique, par Philippe Delisle
8. Les planches à découper ou la violence révolutionnaire au risque de l’esthétisation. Autour de la bande dessinée Le Ciel au-dessus du Louvre, par Clément Weiss

III. Figures

9. Les images du roi de France, par Aurore Chéry
10. En passant par la case prison…, par Paul Chopelin
11. Un clergé bien peu catholique, par Philippe Martin

IV. Regards d’auteurs

12. De l’ombre à la frontière. Le XVIII e siècle d’Hugo Pratt, par Aymerci Landot
13. Faire revivre le XVIII e siècle. Entretien avec Patrice Pellerin, par Tristan Martine

Conclusion : Du réel à l’imaginaire… et vice-versa, par Paul Chopelin


Qui a dirigé cet ouvrage ? :?:

"Paul Chopelin est maître de conférences en histoire moderne à l’université de Lyon. Membre du Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes, spécialiste du XVIII e siècle, il travaille également sur les représentations du passé dans les cultures populaires contemporaines.

Tristan Martine est agrégé d’histoire. Il prépare une thèse d’histoire médiévale (université Paris Est Marne-la-Vallée / université de Lorraine) et dirige le Laboratoire junior Sciences Dessinées de l’Ecole normale supérieure de Lyon, consacré à l’étude des rapports entre sciences et bande dessinée."

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage