Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 20 Mar 2019, 15:01

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Nov 2006, 16:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2006, 10:43
Messages: 95
J'ajoute une BD dans un style plus aventureux que historique (à priori en tout cas : je ne l'ai pas encore lu).

Le Scorpion
Rome et Vatican, vers 1750.
Site

C'est l'époque des libertins à la Casanova... ici c'est à Rome, dans Giacomo C., c'est à Venise.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Mai 2007, 20:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 517
Localisation: Bayonne (64)
Citation:
Giacomo C.
1750, venise

Une de mes séries de bandes dessinées préférées, tous genres confondus. Librement inspirée de la période vénitienne des Mémoires de Casanova, elle nous livre des aventures variées, politiques, policières et galantes. Avec des clins d'oeil visuels aux artistes de l'époque (Canaletto, Longhi, etc.).
J’y ai consacré un billet plus détaillé sur mon blog.

Citation:
Les passagers du vent
Vers 1780, La mer, Angleterre, Bénin, Antilles

Une série exceptionnelle, tant du point de vue graphique que du point de vue du récit, une formidable fresque à la fois humaine et maritime.
Vous pouvez lire mon avis détaillé dans ce billet-là.

Citation:
Dampierre
1792, La Vendée, Laval, Angers, Bressuire, Argenton, Nantes,
le Mans, Grandville

Pas moins d'une douzaine d'albums dans cette série.
Autant j'ai bien aimé les premiers, sous le dessin de Swolfs, autant j'ai été déçu par les continuateurs (Eric, Legein). Et quand je n'accroche pas au dessin, il m'est très difficile de passer par-dessus et de prendre goût au seul récit.

Citation:
H.M.S. - His Majesty's Ship
1795, navigation (série en cours : 1 tome)

Il y a désormais 2 tomes dans cette série. Le deuxième (Capturez la Danaë !) est sorti à l'été 2006.

Une histoire "politico-policière" à bord d'un navire de la marine de guerre anglaise. Graphiquement moins saisissants que Les passagers du vent, ce n'en sont pas moins des ouvrages plaisants. Et certainement plus facile à lire que les romans de Patrick O'Brian ou de C. S. Forester, puisque le langage technique est remplacé par des dessins.

Citation:
Le Marquis d'Anaon
XVIIIe... Aventures fatastico-policières

Le marquis d’Anaon, homme des Lumières, à la fois sceptique et ouvert aux phénomènes étranges, affronte les mystères et découvre les vérités cachées, la noirceur de l’âme humaine derrière le rideau du surnaturel.
Un graphisme qui me plaît beaucoup, pour des récits parfois inégaux.
Mon avis détaillé, dans ce billet-là.

Citation:
Le Scorpion
Rome et Vatican, vers 1750.

C'est l'époque des libertins à la Casanova... ici c'est à Rome, dans Giacomo C., c'est à Venise.

Le Scorpion s'éloigne nettement de Giacomo C., et pas seulement pour des raisons géographiques :

- sur le graphisme : là où Giacomo C. joue la carte du dessin classique (comme dans les autres séries de la collection "Vecu" des éditions Glénat), Le Scorpion joue sur un dessin plus en mouvement, plus soutenu dans ses couleurs, titille la caricature ;

- sur le ton des aventures : tandis que Giacomo C. tisse des aventures "réalistes" (à part le tome 3, La dame au coeur de suie, qui flirte avec le surnaturel), Le Scorpion s'inscrit plus clairement dans une ambiance "plus grande que nature", avec ses Grands Méchants, ses comploteurs, ses empoisonneuses, etc.

Si je devais faire une comparaison cinématographique, je dirais que Giacomo C. lorgne plutôt du côté de Ridicule, là où Le Scorpion penche plutôt vers Le pacte des loups.

Deux ambiances, deux genres. Mais, pour moi, deux plaisirs. :)

Citation:
Et tiens une autre dans la même veine "bédéphilique" (et primée à Angoulème) le voyage initiatique d'un petit peintre reconverti en pirate. Une athmosphère incroyable que je n'avais jamais rencontrée en BD :

Isaac le pirate
XVIIIe... Piraterie, brigandage...

A mes yeux, une belle réussite, dans un graphisme qui peut surprendre.

Un graphisme pas très éloigné, d'ailleurs, de celui que l'on peut voir dans Le marquis d'Anaon.

Citation:
La Saga de bas de Cuir
Adaptations de l'œuvre de Fenimor Cooper (le dernier des Mohicans...). Franchement, il vaut mieux lire les romans à mon avis...

Certes, la lecture des romans de James Fenimore Cooper dont cette série est adaptée apporte un autre plaisir que la lecture de ces albums. Mais cette série (aujourd'hui terminée, avec 6 tomes) n'en constitue pas moins une bonne porte d'entrée, à mon avis, pour donner envie de lire les romans.

Citation:
Les Pionniers du bout du monde
1755, Angleterre, Canada

Une série de longue haleine (16 albums à ce jour, je crois), à laquelle j'ai du mal à accrocher, à cause du graphisme, parfois, mais, le plus souvent, à cause des bulles dans lequel le texte est trop dense.
Mais, indéniablement, une sorte de "monument" dans la BD, pour qui s'intéresse à l'histoire de la Nouvelle-France.

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Mai 2007, 20:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 517
Localisation: Bayonne (64)
Une BD (2 tomes) pas encore citée : Le passage de Vénus, d'Autheman, Dethorey et Bourgeon (éditions Dupuis) [fiche sur le site de la Bédéthèque].
Il s'agit d'une partie du voyage de Bougainville et de ses compagnons autour du monde. Une partie seulement, car Dethorey est décédé avant de pouvoir achever le tome 2, et c'est Bourgeon qui l'a terminé, tout en crayonné au noir et blanc.

Deux tomes remarquables et émouvants.

Mon avis détaillé dans ce billet-là.

Autre série à ajouter dans la liste :

Les suites vénitiennes, de Warnauts et Raives (éditions, Casterman) [9 tomes à ce jour, voir fiche Bédéthèque].

Certains décors sont communs avec Giacomo C., et l'on retrouve des clins d'oeil graphiques à Canaletto ou Guardi. Mais l'ambiance de ces suites vénitiennes est plus sombre, plus "magique" aussi (le surnaturel y a sa place), et les aventures quittent Venise pour d'autres horizons, plus tropicaux, avant que de revenir dans la Sérénissime.

Tant que nous en sommes à Venise, n'oublions pas :

Les plombs de Venise, de Mallet (chez Milan, collection Treize étrange) [3 tomes petit format, fiche]

Le récit de l'évasion de Casanova de la prison de Venise.

Un format, un graphisme et un récit qui m'ont séduit.
Le fait que je sois mordu de Venise et de ce Vénitien y sont probablement pour quelque chose. ;)

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Mai 2007, 21:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 517
Localisation: Bayonne (64)
Comment pourrais-je ne pas citer les ouvrages d'un de mes auteurs de BD préférés, Hugo Pratt ?

Fort Wheeling (chez Casterman, édition en 1 ou 2 tomes) [fiche Bédéthèque]
Ou comment une amitié entre deux garçons peut être mise à mal quand l'un se range du côté des Anglais et l'autre du côté des "rebelles".
Pratt en a tiré lui-même un roman : Le roman de Criss Kenton.


Pratt avait aussi sorti ses crayons pour mettre en images un récit très célèbre :
L'île au trésor (deux éditions, en 1980 et en 1988) [fiche Bédéthèque]
Faut-il vraiment que je vous rappelle cette histoire ? ;)

D'ailleurs, le roman de Stevenson, L'île au trésor, a fait l'objet de plusieurs adaptations en BD.
Outre celle de Pratt, dont j'ai parlé ci-dessus, il y a :
- celle de Pierre Joubert [éditions Fleurus, fiche] ;
- celle de chez Walt Disney [éditions Eidcoq, fiche] ;
- celle de De la Fuente [chez Nathan, fiche] ;
- celle de Corteggiani et Faure [che Dargaud, fiche] .

Faites votre choix, ou... prenez-les toutes. ;)


Et pour poursuivre avec une adaptation d'une autre oeuvre de Robert Louis Stevenson, plongez-vous dans celle-ci :

Le maître de Ballantrae, par Hippolyte [chez Denoël, fiche].

Un père et ses deux fils se déchirent autour de la question de la fidélité au roi Georges ou du soutien au prétendant Charles Édouard Stuart.

Un récit très prenant, soutenu par un graphisme original et éblouissant, tout en aquarelles.

Un de mes grands coups de coeur !

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Mai 2007, 09:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2006, 10:43
Messages: 95
Merci à tous les deux pour vos contributions à ce fil. :)

Puisqu'on ressort les Pratt, je dégaine un vieux Franz :

Les Aventures de Mandrin

Bon. Là on est plus dans la veine Fanfan-la-tulipesque qui faisait le bonheur des illustrés des années 70 que dans un XVIIIe bien réaliste…

À l'opposé un Mandrin plus historique (trop ? Ça sent un peu la BD de commande régionaliste je trouve) est sorti plus récemment chez Glénat… Mais j'en parlerai après l'avoir lu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Oct 2008, 10:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2006, 10:43
Messages: 95
La nuit, la neige a écrit:
Vient de paraître :

:arrow: Long John Silver
Tome 2 : Neptune


Effectivement l'actualité est riche de ce côté... Surtout l'ambiance pirate et fantastique. Un certain pirate des Caraïbes n'y est pas pour rien, je suppose. Mais force est de constater que la qualité est au Rendez-vous.

À votre Long-John Silver (que je recommande chaudement aussi) j'ajouterai donc :

Le Diable des Sept Mers
qui vient de sortir chez Dupuis : une nouvelle série du Maître Hermann (et fils...) une histoire entre Dracula et l'île au trésor.

Image

et

Le Grand Siècle
dont le tome 2 sort chez Delcourt : ça ressemble bien à de la très bonne BD (c'est à dire avec une très bonne histoire et un dessin qui la sert admirablement bien).

Image Image

Tomes 1 et 2


Et n'oublions-pas (il mériterait un sujet à lui tout seul) que Pellerin nous offre un deuxième cycle pour
l'Épervier
qui débute dans une reconstitution très documentée du Versailles sous Louis XV. Comme le pélerin prend son temps (il ne travaille manifestement plus que par passion et sa passion c'est la documentation...) la série mettra des années à être achevée et on a droit, pour patienter, à de très beaux cahiers illustrés : Les rendez-vous de l'Épervier.

Image Image

Tomes 1 et 2


On a aussi un tome 5 du
Marquis d'Anaon
sorti récemment, qui a pour cadre l'Égypte. Très bonne série, ça se confirme !

Image

Pas de doute la BD se porte bien !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Oct 2008, 12:53 
Hors ligne
Directeur des Bâtiments du Roi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 22:01
Messages: 351
Merci pour ces suggestions !
C'est beau et ça donne envie ! :D

_________________
« De là aussi on peut tirer cette règle générale qui trompe rarement, si même elle trompe jamais : c'est que le prince qui en rend un autre puissant travaille à sa propre ruine ; car cette puissance est produite ou par l'adresse ou par la force : or l'une et l'autre de ces deux causes rendent quiconque les emploie suspect à celui pour qui elles sont employées. » (Machiavel)

phpBB [media]


A lifetime of adventure (Tuomas Holopainen)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Oct 2008, 12:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2006, 10:43
Messages: 95
Niconemo a écrit:
On a aussi un tome 5 du
Marquis d'Anaon
sorti récemment, qui a pour cadre l'Égypte.


Xavier C. en avait déjà parlé ici.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Oct 2008, 21:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 517
Localisation: Bayonne (64)
Niconemo a écrit:
Le Grand Siècle
dont le tome 2 sort chez Delcourt : ça ressemble bien à de la très bonne BD (c'est à dire avec une très bonne histoire et un dessin qui la sert admirablement bien).

Une BD pas tout à fait dans le champ de nos salons dix-huitièmistes, puisqu'elle se déroule au XVIIe siècle. Une BD au scénario plutôt classique (Louis XIV ne serait pas le fils de Louis XIII, et il existe une preuve de cela, preuve au centre des péripéties de cette série), mais dont le traitement graphique et les personnages principaux et secondaires sont savoureux.

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Oct 2008, 16:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2006, 10:43
Messages: 95
C'est vrai que de focaliser sur le thème de la marine à voile m'a fait quelque peu déborder ! Le titre (Le Grand Siècle) était pourtant explicite et aurait dû réveiller mon attention ! :D


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage