Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 19 Sep 2018, 23:16

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Voyage en France. Arthur Young
MessagePosté: 06 Oct 2009, 11:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mai 2006, 12:32
Messages: 776
Localisation: Paris
Sans doute bien plus qu'un "simple" journal de voyage, cette réédition à petit prix :

:arrow: Voyage en France, 1787-1789
D'Arthur Young
Chez Tallandier , collection texto (octobre 09)
Environ 10 euros

Image

Note de l’éditeur :
Les célèbres Voyages d'Arthur Young sont une peinture saisissante de l'état économique, social et politique de la France à la fin de l'Ancien Régime et au début de la Révolution. Ce récit est écrit d'une plume aisée et spirituelle par un observateur remarquable et impartial, bien placé pour tout voir puisqu'il fréquente les milieux de la Cour, loge chez les La Rochefoucauld, et mène son enquête dans les auberges de rouliers comme dans les manoirs seigneuriaux et les salons nobles et bourgeois.

Si l'agronomie est la principale de ses préoccupations, elle ne l'absorbe pas tout entier, bien loin de là.
Il assiste par curiosité aux pompeuses cérémonies de la Cour de Versailles, au dîner du roi en grande cérémonie (" si j'étais roi, je balaierais les trois quarts de ces stupides formalités ! "), fréquente les théâtres de Paris et de province, écoutant avec un égal plaisir tragédies, comédies et opéras... ; par ailleurs, traversant la France à cheval, il reconnaît la beauté de nos routes mais les trouve désertes, vante le moelleux de nos lits mais déplore l'incommodité de nos auberges et la saleté repoussante de leur personnel, ne manque jamais de noter soigneusement les mérites ou les démérites des auberges où il s'arrête, note particulièrement si la table est bonne...

C'est un peintre des moeurs en même temps qu'un observateur avisé de la vie publique. Ses jugements politiques sont souvent pénétrants, mais sont toujours ceux d'un Anglais : quand il apprend après le 14 juillet que l'Assemblée s'est mise au travail de la Constitution, il ne se retient pas d'écrire que si elle imite la Constitution anglaise, elle fera le bonheur de la France, mais que, si elle s'en écarte, toutes les calamités sont à prévoir.
Dès son retour en Angleterre, Arthur Young prépara la publication de ses Voyages en France qui parurent en deux volumes dans le courant 1792. L'ouvrage obtint tout de suite un vif succès.

_________________
Cœurs sensibles, cœurs fidèles qui blâmez l’amour léger, si l’amour porte des ailes n’est-ce pas pour s’envoler ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Déc 2010, 10:39 
Hors ligne

Inscription: 25 Jan 2007, 12:32
Messages: 8
Ce livre mérite de faire l'objet de plusieurs relectures à mesure que l'on comprend mieux l'époque .
Pour moi lecteur la question essentielle (qui fait d'ailleurs le suspens du livre ) est :
Young a-t-il vu arriver la révolution ?
et , en somme, voit-on arriver une telle révolution ?

pour ceux qui veulent consulter cet ouvrage il est en ligne (GRATUIT) sur le site "ebooks libres et gratuits"
http://www.ebooksgratuits.com/ebooks.php


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage