Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 23 Mai 2019, 03:18

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Galerie des Modes ,1778-1787
MessagePosté: 16 Avr 2008, 18:05 
Hors ligne

Inscription: 19 Mar 2007, 10:06
Messages: 7
Localisation: Sud 77
Je viens de finir le téléchargement du livre" Eighteen-century French fashions in full colors , 64 engravings from the Galerie des modes, 1778-1787 de Stella Blum( curator costume institute , the Metropoltan museum of Art)
http://picasaweb.google.com/chifileo280 ... FullColors
J'ai eu assez de mal à me procurer cet ouvrage de 1982. Je prévois d'ajouter d'autres livres mais il me faut du temps....


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Avr 2008, 20:07 
Hors ligne

Inscription: 01 Nov 2005, 21:16
Messages: 90
Localisation: Paris
C’est drôle, Chifiléo, que vous ayez posté ce message! Comme ma générosité a été mise en doute par des membres de la Folie ces derniers temps, je voulais justement vous faire part de l’adresse du site du Musée de Boston où vous trouverez TOUTES les planches de la Galerie des Modes, en tirage original (celles du livre dont vous parlez sont des copies de 1911-1914 publiées par Emile Lévy). Il y en a même des doublons, avec des coloris différents! Il manque cependant quelques planches à la fin, mais ils promettent de les charger bientôt. Enfin, il y a de quoi faire: environ 450 planches!
Bonne visite!
Faublas


http://www.mfa.org/collections/

A droite, dans “Collection search”, il faut taper “gallerie des modes”: les pages apparaissent; il y en a 51 pages, avec 10 planches par page. Vous cliquez sur la planche que vous voulez voir, elle s’affiche en grand, puis “click to zoom” et si vous voulez télécharger pour imprimer, “Click here for "full screen" image”  
(800x800 pixels)

_________________
Venez, secondez mes désirs,
Démons, transformez-vous en d'aimables zéphirs

Armide, Acte II


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Avr 2008, 20:51 
Hors ligne

Inscription: 19 Mar 2007, 10:06
Messages: 7
Localisation: Sud 77
Vraiment un grand merci ! La 1ère visite est éblouissante ! 450 planches! C'est un trésor pour moi cette adresse!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Avr 2008, 17:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2006, 10:43
Messages: 95
faublas a écrit:
A droite, dans “Collection search”, il faut taper “gallerie des modes”:


:D Ah ! C'est là que ça coinçait ! Je cherchais sans faute et je n'avais qu'un seul résultat.

Merci pour ce lien au contenu plus que généreux. :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2019, 00:39 
Hors ligne

Inscription: 15 Nov 2013, 09:42
Messages: 5
Merci Faublas pour l'accès aux documents du musée de Boston.
Cependant la question du port de perruque par les femmes au XVIIIème n'est pas réglée par l'examen de ces bonnes gravures .Selon vous , s'agit-il de perruques ?
Il est très communément admis aujourd'hui que les femmes, surtout à l'époque de Marie Antoinette, en portaient, du moins dans un milieu restreint. Cette opinion est plus due à ces gravures de mode et aux caricatures anti-royalistes de la fin de l'Ancien Régime qu'à l'examen des portraits peints de cette même époque. Pour moi ,j'en doute. D'une part ces représentations sont appelées coiffures , je ne vois pas que le mot perruque ait été par pudeur évité. D'autre part il n'est pas imaginable que, contrairement aux hommes qui pouvaient sans perruque avoir au naturel une coupe courte, les femmes aient pu accepter sinon de se raser du moins d'avoir les cheveux courts comme le nécessite une perruque qu'elles ne pouvaient de toute façon pas porter en permanence. Il ne faut pas confondre perruque et ajouts à une coiffure naturelle d'éléments postiches . Ces gravures de mode , à mon avis , représentent des coiffures réalisables ou non en fonction de la chevelure naturelle sur laquelle le coiffeur pose selon les besoins un certain nombre d'ajouts postiches . Le port de perruque n'est envisageable que dans"un certain milieu" pour les femmes atteintes de calvitie (rare) et pour les femmes âgées pour des raisons de représentation sociale , cette dernière raison pouvant évidemment s'appliquer à un certain nombre de demi mondaines.
François


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2019, 11:47 
Hors ligne

Inscription: 14 Mar 2006, 23:07
Messages: 269
On porte peu de perruques sous Louis XVI. C'est le cas pour les hommes qui, s'ils ne sont pas chauves, n'en portent pas. Il en va de même pour les femmes, qui ne font qu'étoffer leur chevelure naturelle avec des postiches.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage