Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 22 Sep 2018, 13:56

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 13 Juin 2010, 18:43 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5746
Localisation: Dans son monde...
:arrow: Scandale à la cour de Lunéville. L'affaire Alliot (1751-1762), par Marie-José Laperche-Fournel (Presses universitaires de Nancy, août 2008 - 15 €)

Image

Présentation de l'éditeur :

"Le 16 février 1751, à Lunéville, Marie-Louise Alliot fille de l'intendant de Stanislas, épouse en grande pompe un jeune conseiller à la Cour souveraine de Lorraine et Barrois, Charles-François-Xavier Henry de Pont. Les entourent, dans la Robe, la Finance et l'Epée, leurs parents, leurs alliés. Pourtant le jour de la célébration, la mariée est en pleurs, sans mouvement et sans vie. Le soir de la cérémonie, portée au lit de force, elle jette des cris perçants à la vue de la couche apprêtée. Le mariage cette nuit-là, faut-il le préciser, n'est pas consommé; il ne le sera pas davantage dans les mois, ni les années qui suivent. L'affaire Alliot commence...

Dix ans plus tard le procès en nullité de mariage intenté par le chevalier de Pont et sa femme, qui n'ont l'un pour l'autre qu'une aversion profonde, devient un fait divers qui défraye, en Lorraine, la chronique mondaine. Entre temps la fille du conseiller aulique n'est-elle pas devenue la maîtresse officielle de Ferdinand-Jérôme de Beauvau, fils du prince de Craon et frère de la favorite en titre, la marquise de Boufflers ?
Procès retentissant aux rebondissements les plus extravagants, l'affaire Alliot, pendant plus de deux ans, va mettre en branle le tribunal de l'official à Toul, la Cour souveraine de Lorraine, le Châtelet et le Parlement de Paris. Connu à travers les sources judiciaires et mémoires d'avocats, ce procès permet de pénétrer le monde clos des grandes familles, livre les stratégies des lignages et surtout révèle un père très absolu dans sa famille, sacrifiant sans pitié la liberté de ses enfants aux intérêts supérieurs du lignage. François-Antoine Mot, l'intendant du palais, serviteur probe, intègre et laborieux, est aussi un père très excessif, autoritaire et rigide à l'excès; Marie-Louise en éprouvera toutes les rigueurs et son jeune frère, déporté à la Désirade, en épuisera toutes les cruautés. Parfaite illustration des abus criants du pouvoir paternel - le triomphe de l'absolutisme s'est accompagné du renforcement des pouvoirs des pères sur leur progéniture - il est déjà, en ce milieu XVIII e siècle, un modèle archaïque; dès la seconde moitié du siècle, le débat se nourrit des idées des Lumières ; les aspirations individuelles commencent à l'emporter sur les impératifs familiaux; philosophes et magistrats dénoncent l'arbitraire qu'il soit royal ou familial. Traditionnellement la sphère familiale est identifiée au privé, mais cellule de base de toute société, elle est une institution trop sérieuse pour être laissée à l'anarchie des comportements individuels. Aussi l'Etat, l'Eglise, comme le révèle l'affaire, ont-ils volontiers prêté main forte au chef de famille, fut-il comme Alliot un père intraitable, parfaite illustration de la tyrannie paternelle. A ce titre, le fait divers est bien un fait d'histoire qui dévoile le fonctionnement d'une société, ses systèmes de valeurs, ses représentations et révèle, au-delà du cas particulier des deux héros involontaires de cette scandaleuse affaire, bien des traits collectifs d'une société en mutation."



-Sommaire :

-Introduction

-Première partie: Grande Robe et cercle de la Cour

-Chapitre 1. Côté Cour : les Alliot

1 - L'ascension familiale: des protections multiples
2 - Alliances et stratégies

-Chapitre 2. Côté Ville : Les Henry de Pont

1 - Réseaux de parenté et d'alliances
2 - La Robe nancéienne: comportements et représentations


-Deuxième partie: les abus criants du pouvoir paternel

-Chapitre 1. "Un odieux mariage"

1 - Un mariage sous contrainte
2 - Un mariage d'intérêt

-Chapitre 2. Tyrannie paternelle

1- La puissance paternelle au XVIII e siècle : comportements, discours et représentations.
2 - François-Antoine Alliot, un homme autoritaire, un père despotique


-Troisième partie: Le procès en nullité de mariage (1760-1762)

-Chapitre 1. Un procès extraordinaire

1 - Les étapes de la procédure
2 - L'affaire Alliot : une affaire singulière

-Chapitre 2. Les dessous de l'affaire

1 - Un double scandale : une femme adultère, un enfant bâtard
2 - Des pouvoirs concurrents et rivaux


-Annexes

-Annexe 1 : Contrat de mariage entre Marie-Louise Alliot et Charles-François-Xavier Henry de Pont (Lunéville, 21 janvier 1751)
-Annexe 2 : Le patrimoine mobilier de Charles-François Henry de Pont d'après son inventaire après-décès (Nancy, 31 décembre 1750)
-Annexe 3 : chronologie (1750-1764)

-Sources et bibliographie


Qui est l'auteur ? :?:

"Marie-José Laperche-Foumel est maître de conférences à l'Université Nancy 2. Auteur d'une thèse sur La population du duché de Lorraine de 1580 à 1720 parue aux Presses universitaires de Nancy en 1985, elle a publié aux éditions du CTHS en 2006 L'intendance de Lorraine et Barrois à la fin du XVIIe siècle, édition critique du "Mémoire pour l'instruction du duc de Bourgogne".
Spécialiste en Lorraine d'histoire sociale et d'histoire de la famille, elle s'est intéressée, en une vingtaine d'articles, à divers thèmes tels que l'infanticide à l'époque moderne, la séparation de corps sous l'Ancien Régime et le divorce à Nancy sous la Révolution, les mariages de proches parents ou les stratégies matrimoniales des protestants messins de la fin du XVI e au début du XVIII e siècle..."

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Juil 2014, 18:42 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5746
Localisation: Dans son monde...
:arrow: Régner et gouverner en Lorraine au début du XVIIIe siècle, par Aline Logette. Préface d'Antoine Astaing, Stéphane Massé (Presses universitaires de Nancy, juillet 2014 - 25 €)

Image

Présentation de l'éditeur :

"C'est l'honneur de rassembler en hommage à Madame Aline Logette les deux études publiées sous le titre Régner et gouverner.
La première, inédite, porte sur les Lettres de cachet en Lorraine au début du XVIII e siècle; la seconde s’attache à l’examen des grâces ducales à la même époque. Elles forment la matière, aux thèmes et aux méditations si proches, de cet ouvrage. (…)

Derrière ces notations sèches, se dévoile l’équilibre d’une vie dévouée à la recherche et aux étudiants. Et puis, il y a ces hasards de l’existence, cette inquiétude de savoir, et l’oubli de soi dans la reconstitution fidèle du passé, avec ses logiques humaines et institutionnelles. Ce fut la grande passion de Madame Aline Logette qui a magnifiquement servi son métier en usant de ce jeu raffiné de la collecte, de l’analyse et de la combinaison rigoureuse de milliers de faits, en juriste et en historienne. Et puis, à côté de ce savoir précis et étendu, précis dans le détail, ne faut-il faire remarquer qu’une grande délicatesse pousse Madame Aline Logette à ne jamais tirer des conclusions qui n’auraient été que trop subjectives ? (…) extrait de la préface."


Sommaire :

-Préface
-Bibliographie d'Aline Logette
-Liste des abréviations

De par Son Altesse Royale

-Introduction

Première partie - Le pouvoir ducal et les Cours supérieures

-Chapitre I : Les Cours supérieures : des juridictions théoriquement souveraines
-Chapitre II : Les Cours supérieures : théoriquement gardiennes de l'ordre social et administratif
-Chapitre III : Les Cours supérieures et leur pouvoir dans le domaine économique

Deuxième partie - Le pouvoir ducal et les religieux

-Chapitre I : La tutelle sur les religieux
-Chapitre II : L'utilisation des religieux

Troisième partie - Le pouvoir ducal et les municipalités

-Chapitre I : Le personnel municipal
-Chapitre II : La gestion municipale

-Bibliographie


Le Prince contre les Juges

-Introduction

Première partie : La procédure de la grâce ducale

-Chapitre I : Le code Léopold et sa vision de la grâce ducale
-Chapitre II : Les enseignements de la pratique

Deuxième partie : Les effets de la grâce ducale

-Chapitre I : Les carences du droit
-Chapitre II : La rigueur des châtiments

-Bibliographie

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Fév 2018, 20:50 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5746
Localisation: Dans son monde...
:arrow: "Bébé", un nain à la cour de Lunéville (1741-1764), par Jean Granat et Evelyne Peyre
Préfaces d'Alain Philippot et de Serge Bahuchet - Postface du Dr Xavier Riaud (L'Harmattan, février 2018 - 28 €)

Image

Présentation de l'éditeur :

"C'est à la cour de Lunéville, au siècle des Lumières, que "Bébé", un nain protégé par le duc de Bar et de Lorraine, Stanislas Leszczynski (roi de Pologne déchu), côtoie la société cultivée de ce "petit Versailles".
"Bébé", de son vrai nom Nicolas Ferry, attire les curieux par son extrême petitesse. Actuellement conservé dans les collections du Musée de l'Homme de Paris, il est inscrit au Patrimoine. Son corps harmonieux est aujourd'hui réétudié, afin de mieux comprendre le nanisme."


Qui sont les auteurs ? :?:

"Jean Granat, docteur en Sciences odontologiques et chirurgie-dentaire, est membre de l'académie nationale de chirurgie-dentaire et de la Pierre Fauchard Academy. Il est diplômé d'anthropologie et médaille de vermeil de la ville de Paris.

Evelyne Peyre, Docteur en sciences naturelles de l'Université Pierre et Marie Curie, chargée de recherche au CNRS est attachée honoraire au Muséum national d'histoire naturelle."

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Juil 2018, 01:02 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5746
Localisation: Dans son monde...
:arrow: Noblesse et pouvoir princier dans la Lorraine ducale (1624-1737), par Anne Motta (Classiques Garnier, mars 2016 - 49 €)

Image

Présentation de l'éditeur :

"Dans la Lorraine ducale, entre 1624 et 1737, les nobles sont éprouvés par la guerre, l’occupation française et l’exil du prince, autant d’ondes de choc qui affectent leur devoir de fidélité. Service et engagement politique de la noblesse dans une conjoncture de troubles sont au cœur de cet ouvrage."

:arrow: Table des Matières (fichier pdf)

Qui est l'auteur ? :?:

"Anne Motta, agrégée et docteure en histoire, est maître de conférences à l’université de Lorraine. Ses recherches portent sur les élites nobiliaires à l’époque moderne."

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage