Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 16 Nov 2018, 19:38

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 28 Jan 2010, 18:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mai 2007, 20:52
Messages: 7
Localisation: Lagny-sur-Marne (77)
Voici une vidéo qui avait été conçue pour les visiteurs du château, lorsque celui-ci était ouvert au public.

:arrow: Le Grand-Lucé, les jardins retrouvés

Depuis quelques années, le domaine a été vendu et seul le jardin est ouvert, quelques jours par mois seulement.
Le temps de réunir quelques documents et je vous parle de cette belle demeure de plaisance d'un intendant des Lumières....

_________________
Ah, la belle statue, oh, le beau piedestal! - Les Vertus sont à pied et le Vice à cheval!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Jan 2010, 21:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2006, 16:42
Messages: 548
Localisation: Touraine
Chère Madame Adélaïde, même si je connais déjà votre travail sur le Grand-Lucé :D , je me ferais un plaisir de redécouvrir ce château dont j'avais particulièrement apprécié la visite en votre compagnie ! :love:

_________________
Il n'y a que les passions et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses. (Denis Diderot)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Jan 2010, 23:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mai 2007, 20:52
Messages: 7
Localisation: Lagny-sur-Marne (77)
Je commencerai mon exposé par un historique du domaine du Grand-Lucé.

La seigneurie du Grand-Lucé apparaît au XIe siècle. Un fort nommé Castrum Luciaci fut construit pour défendre un fief tenu par les maîtres de Château du Loir. La ville de Lucé se bâtit au pied de ce fort, composé d'un donjon, entouré de fossés et de palissades, à l'intérieur desquels se trouvait également une église.
Le château fut détruit pendant la guerre de Cent Ans, puis reconstruit par François de Coesmes, Conseiller et chambellan de Louis XI puis de Charles VIII. La reconstruction semble être achevée en 1455. A la Renaissance, des galeries furent ajoutées au fort du XVe.
Le fief de Lucé fut érigé en Baronnie par François Ier, en 1539, en faveur de Charles de Coesmes, petit-fils de François de Coesmes.
Deux siècles plus tard, le domaine passait aux mains du marquis Pineau de Viennay qui l'acheta en 1718. Le château fut alors peu habité, en effet, le marquis de Viennay y fit de courts et rares séjours, du fait de sa charge de conseiller au Parlement de Paris.
Vers 1741, Jacques Pineau de Viennay, fils aîné de l'acquéreur de la baronnie, succéda à son père. Il avait épousé le 25 avril 1743, Marie-Françoise de Lalive de Bellegarde (1728-1786), fille d'un fermier général. Il n'habita jamais au château et ne s'y rendit que rarement. C'est pourtant lui qui fit raser la forteresse pour faire construire une demeure de plaisance dans laquelle il souhaitait vraisemblablement finir sa carrière. Malheureusement, il mourut quelques jours après son arrivée au Grand-Lucé, le 14 septembre 1764, avant même la fin de la construction de son château.
A près sa mort, ses biens devinrent la propriété de ses enfants alors mineurs. Leur tutelle ne fut pas confiée à Madame de Lucé, mais à un Conseiller du Roi pour le fils aîné et à un Bourgeois de Paris pour les quatre filles. En 1766, Madame de Lucé obtint la jouissance du château et du parc, des bâtiments de la basse-cour, excepté le logement du régisseur et la propriété des meubles du château. Les enfants avaient la propriété du château et des fermes qui en dépendaient.
Madame de Lucé se remaria en 1767, puis renonça en 1771 à son usufruit et son fils aîné reçut en héritage le domaine du Grand-Lucé, avant de décéder en 1774, laissant la Baronnie à l'aînée de ses soeurs, Anne Marie Françoise Louise. Celle-ci se fit désormais appeler "Mademoiselle de Lucé" et fut la première personne à profiter de la demeure de plaisance en y résidant à la belle saison.
Le 2 juin 1781, un terrible incendie détruisit la ville aux trois quart. Le régisseur de Mademoiselle de Lucé ouvrit alors les portes du domaines afin d'héberger les malheureux habitants. La châtelaine prodigua également d'autres aides, en particulier à la reconstruction de la ville, en procurant aux habitants ardoises, bois et pierres à bas prix.
Aussi, au moment de la Révolution, la demoiselle ne fut-elle pas inquiétée par les dénonciations et les persécutions. Seules les écuries furent réquisitionnées pour y conserver du fourrage, mais on alla même jusqu'à payer un loyer.
Mademoiselle de Lucé décéda en 1806. Le château et ses dépendances devinrent la propriété de son neveu, Frédéric-François Achard-Joumard-Tison, marquis d'Argence. Celui-ci s'installa au château qu'il voulut pourtant démolir pour en vendre les matériaux. Heureusement, le coût de la démolition s'avéra trop élevé pour que l'opération ne soit rentable et le domaine resta la propriété de la famille.
Après la Première Guerre mondiale, le domaine ne put être conservé par la famille d'Argence dont les héritiers directs étaient décédés et fût vendu au vicomte Georges d'Avenel. En mars 1939, sa fille, Madeleine, qui avait épousé en 1933 le prince Eric de Broglie, hérita du château et de ses dépendances.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, le château fut mis à disposition de la Croix-Rouge française et accueillit un hôpital militaire anglais.
Ruinée, Madeleine de Broglie céda le domaine à des marchands de biens en 1941. Ceux-ci tentèrent de l'exploiter en y installant une scierie avant de le mettre à disposition pour accueillir des soldats blessés et de le louer pour accueillir les colonies de vacances de la ville de Bonneuil-sur-Marne. C'est alors que le domaine fut acheté par l'Association pour le Développement des Préventoriums et des Aériums Français, en Décembre 1948.
Le château et les communs vont, à partir de cette date, être adaptés aux activités de l'Association, jusqu'en 1997 où les malades furent installés dans des bâtiments neufs construits dans le parc du château.
Après une "restauration" des jardins et d'une partie des communs, le domaine, géré alors par une association, fut ouvert à la visite.
Une fois les restaurations des bâtiments terminées, le domaine fut acquis pour une somme symbolique par le Conseil général de la Sarthe qui avait financé les travaux et qui s'empressa de revendre cette belle demeure de plaisance au plus offrant, un riche décorateur américain...

Il va s'en dire que ce sujet me passionne!!! Je répondrais volontiers à vos questions si vous en avez. Prochainement, je vous parlerai de la construction de cette demeure, dont les traits les plus marquants sont de nombreux archaïsmes cohabitant avec beaucoup de modernités.

_________________
Ah, la belle statue, oh, le beau piedestal! - Les Vertus sont à pied et le Vice à cheval!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Fév 2010, 22:52 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5747
Localisation: Dans son monde...
Merci Madame Adélaïde pour cette contribution. Je lirai la suite avec intérêt. :P

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2010, 12:22 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5747
Localisation: Dans son monde...
A-t-on des nouvelles de Madame Adélaïde ?

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2010, 13:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2006, 16:42
Messages: 548
Localisation: Touraine
Cher Louis-Auguste, Madame Adélaïde ne vous oublie pas mais les surprises que la vie nous réserve parfois l'occupent actuellement.
Comme je la connais personnellement, je lui ferai un petit signe pour qu'elle continue cet exposé. A défaut, je lui demanderai si elle accepte que je le poursuive, puisque j'ai cette chance de connaître son travail à propos du Grand-Lucé.

_________________
Il n'y a que les passions et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses. (Denis Diderot)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2010, 14:12 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5747
Localisation: Dans son monde...
Merci de votre réponse, Maria-Antonia. :wink:

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Juin 2013, 19:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mai 2007, 20:52
Messages: 7
Localisation: Lagny-sur-Marne (77)
Cher amis,

Ces longues années durant, je n'ai jamais été bien loin de vous. Toutefois, de nombreux déboires m'éloignèrent de ma passion et je n'ai pu continuer mon histoire.
Je vous propose de reprendre ce sujet, si toutefois cela vous intéresse toujours !

Bien à vous,

Madame Adélaïde

P.S. : J'ai le projet de reprendre de mes recherches en histoire de l'architecture du XVIIIe siècle. Mais je vous avoue que, pour le moment, cela me paraît assez difficile...

_________________
Ah, la belle statue, oh, le beau piedestal! - Les Vertus sont à pied et le Vice à cheval!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Juin 2013, 19:51 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5747
Localisation: Dans son monde...
Bonsoir Madame Adélaïde,

bon retour parmi nous. :D
Au plaisir de lire la suite de votre exposé. :P

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Juin 2013, 11:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2006, 16:42
Messages: 548
Localisation: Touraine
Enfin de retour ! Cela me fait grand plaisir !

_________________
Il n'y a que les passions et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses. (Denis Diderot)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage