Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 25 Juin 2018, 08:28

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: L'Amalienburg à Munich
MessagePosté: 08 Oct 2007, 18:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2006, 16:42
Messages: 548
Localisation: Touraine
L’Amalienburg est un pavillon du jardin du château de Nymphenburg à Munich.

Le château de Nymphenburg (Schloss Nymphenburg) fut érigé entre 1663 et 1664, d’après les plans d’Agostino Barelli. C’est Henriette-Adélaïde, femme de l’électeur de Bavière Ferdinand Maria, qui demanda la construction de la résidence de style italien, qui constitue la base de ce château. Elle dédia cette résidence d’été à la déesse romaine de la Végétation et à ses nymphes.

D’autres constructions furent ajoutées par la suite, pour former un ensemble impressionnant, qui constitue l’un des lieux les plus visités de Munich. A partir de 1715, quatre pavillons furent ajoutés au bâtiment historique par Joseph Effner. Ceux-ci sont reliés à la résidence d’origine par des galeries et des arcades. Au cours du XVIIIe siècle, les dépendances en demi-cercle, qui font face au pavillon principal, furent ajoutées.

Vue sur le Nymphenburg
Image

Le Nymphenburg par Canaletto, 1761
Image

Le jardin fut agrandi à partir de 1701 et on y aménagea des jardins à la française. Des pavillons, disséminés dans le parc du château, furent également construits durant la première moitié du XVIIIe siècle.
Le plus intéressant est le pavillon de chasse, nommé Amalienburg.

Ce pavillon se trouve dans l'Amalienburger un jardin qui joint à l'est au grand parterre à la française. ( A droite par rapport à la peinture de Canaletto :wink: ) Il a été construit entre 1734 et 1739 sur les plans de François de Cuvilles pour Charles-Albert de Bavière (l’empereur Charles VII en 1742 ). Ce pavillon était destiné à son épouse, Maria-Amalia d'Autriche.

Ancienne allée des fontaines devant l’Amalienburg
Image

Le pavillon d’Amalienburg
Image

Détail de la façade
Image

A cette époque on apprécie la variété des formes dans les distributions de ces petits pavillons , parfois appelés « folies », qui nous offrent des pièces ovales ou polygonales.

L'entrée conduit au salon des glaces, pièce ronde située au centre de la distribution. Au nord, se trouvent le salon de la chasse, le salon des faisans et la cuisine. Au sud, le salon de repos, le cabinet bleu ( chambre à coucher de Maria-Amalia), un retrait et une salle de chenil pour les chiens de chasse.

L’Amalienburg est connu pour être un chef d’œuvre de l’art rococo. D’ailleurs, son concepteur, l'architecte et décorateur bavarois d'origine flamande François de Cuvilliés, a œuvré à la diffusion de ce style à travers de nombreux ouvrages sur le sujet : décoration intérieure, panneautage de mur, plafonds, meubles, travail de travaillé-fer, et d'autres sujets décoratifs entre 1738 et 1756.

Le salon des Glaces offre peut-être le plus extraordinaire et le plus bel exemple de décor rococo en Europe. Les reliefs s’enlèvent en argent sur fond bleu pâle (originellement le fond semble avoir été plutôt crème). Des motifs naturalistes : arbres, oiseaux, poissons, trophées, d’armes, de chasse ou de musique, se combinent avec les cartouches aux formes déchiquetées ; des figures nues d’enfants et de femmes prennent appui sur les bombements de la corniche. Ici, les stuc et les miroirs sont l’œuvre de Baptist Zimmermann et Joachim Dietrich Johann

Le salon des glaces
Image

Détail
Image

La cuisine est aussi une pièce importante de ce pavillon. Ses murs sont recouverts de faïence hollandaise et nous montrent des scènes fleuries, de la Bible, de mythologie et de vie et de paysages chinois.

La cuisine se compose en deux partie, l’une d’elle étant à elle seule une cheminée surmontée de sa hotte. Au centre de celle-ci un sommier surélève le foyer et dissimule le stockage du bois.

Cette cuisine est en fait une sorte de petit théâtre, dans le sens où l’on met en scène l’acte de cuisiner.

L’idée de l’architecte était que les invités de l’épouse de l’électeur de Bavière confectionnent soit des marinades pour les coqs de bruyère, bécasses et sarcelles soit des pâtés et des rôts pour leurs époux au retour de la chasse.

La cuisine
Image

Hotte de la cheminée
Image

Détail du décor de faïence
Image

Paysage chinois
Image

Voici également quelques illustrations des autres pièces.

Le salon de repos
Image

La salle de chenil (j'aime beaucoup les niches des chiens :lol: :P )
Image

Vue depuis le cabinet bleu vers le salon des glaces, avec le salon de repos entre les deux.
Image

_________________
Il n'y a que les passions et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses. (Denis Diderot)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Oct 2007, 18:49 
Hors ligne

Inscription: 11 Oct 2005, 16:05
Messages: 315
J'adore ! C'est de toute beauté ! Le salon des glaces, les faïences des cuisines... tout ce bleu sur fond blanc me ravit !

Quant aux niches, mes chiens ne peuvent plus se tenir, là ! :lol:

_________________
te voir encore me rappelle à la vie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Oct 2007, 18:59 
Ce fond blanc me rappelle un peu les images de Schönbrunn, il me semble :D


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Oct 2007, 19:30 
Hors ligne

Inscription: 11 Oct 2005, 16:05
Messages: 315
Oui, tous ces motifs floraux qui s'entrelacent, ils sont présents aussi dans les cabinets de Marie Thérèse, et aussi chez Marie Caroline, à Naples. C'est très chargé... mais j'avoue que j'aime énormément ! :D

_________________
te voir encore me rappelle à la vie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Oct 2007, 19:35 
Aurait-on là un "style germanique"? :D


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Oct 2007, 19:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2006, 16:42
Messages: 548
Localisation: Touraine
Le style rococo est apparu en France aux environs de 1700 dans le décor intérieur ( on peut en voir les prémices dans le décor du salon de l'Oeil-de-Boeuf à Versailles sous le règne de Louis XIV) pour ensuite se propager dans toute l'Europe ( notamment centrale) au cours du XVIIIème siècle.

Le salon de l'Oeil de Boeuf à Versailles ( noter le décor au niveau de l'oeil de boeuf :wink: )
Image

Le terme "rococo" est dérivé du mot "rocaille" qui désigne cette tendance décorative française, qui repose sur des motifs en plâtre évoquant des coquillages. D'ailleurs, le terme rocaille est encore en usage en France pour désigner ces décors aux environs de 1730.

Ce style trouve son apogée en France sous la Régence, puis au début du règne de Louis XV ( sorte de réaction au formalisme du siècle précédent ) notamment dans le décor de l'hôtel de Soubise, réalisé par Boffrand en 1735.

Hôtel de Soubise.
Image

Mais la véritable apogée de ce style sera en Bavière avec l'Amalienburg.

_________________
Il n'y a que les passions et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses. (Denis Diderot)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Oct 2007, 20:21 
Impressionnant Maria-Antonia, merci! :D


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: L'Amalienburg à Munich
MessagePosté: 08 Oct 2007, 23:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mai 2006, 12:32
Messages: 777
Localisation: Paris
Maria-Antonia a écrit:
L’idée de l’architecte était que les invités de l’épouse de l’électeur de Bavière confectionnent soit des marinades pour les coqs de bruyère, bécasses et sarcelles soit des pâtés et des rôts pour leurs époux au retour de la chasse.

En toute simplicité... :lol:

Cette cuisine est superbe !
Une fois encore, merci Maria-Antonia pour la visite. :D

_________________
Cœurs sensibles, cœurs fidèles qui blâmez l’amour léger, si l’amour porte des ailes n’est-ce pas pour s’envoler ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Oct 2007, 23:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2006, 16:42
Messages: 548
Localisation: Touraine
La nuit, la neige a écrit:
Cette cuisine est superbe !


C'est justement une lecture sur cette cuisine accompagnée d'un photo qui m'a amenée à m'intéresser un peu plus à ce bâtiment.

Il faut dire, que même si je trouve très beau le rococo, c'est pour moi par trop chargé parfois ! :wink:

_________________
Il n'y a que les passions et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses. (Denis Diderot)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Oct 2007, 06:30 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5676
Localisation: Dans son monde...
Maria-Antonia a écrit:
Il faut dire, que même si je trouve très beau le rococo, c'est pour moi par trop chargé parfois ! :wink:


Je partage votre avis, Maria-Antonia. Merci pour ce beau sujet. :P

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage