Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 18 Oct 2019, 05:53

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Antonio Stradivari
MessagePosté: 14 Nov 2009, 20:25 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5796
Localisation: Dans son monde...
Le catalogue de l'exposition qui eut lieu au Musée Fabre de Montpellier en 2008 :

:arrow: Antonio Stradivari, par Frédéric Chaudière et Peter Biddulph (Actes Sud / Musée Fabre, juillet 2008 - 29 €)

Image

Présentation de l'éditeur :

"Animal baroque s’il en est, le violon se paie le luxe d’avoir une âme. Dans le grand bestiaire instrumental actuel, il a su transgresser l’usinage des siècles pour se frayer un chemin jusqu’à nous. Sa persistance et les fonctions symboliques endossées, en sus de sa vocation première, ont fini par faire de ce fragile assemblage de cellulose un point d’ancrage de notre civilisation. Une icône dont l’importance dépasse très largement la somme de ses attributions.
“Pour les profanes, Stradivarius est aux instruments de musique ce que Léonard de Vinci est à la peinture ou Rolls Royce aux automobiles : synonyme d’excellence, de fortune et de rareté. Mais si nous pouvons à peu près tous identifier Mona Lisa ou la calandre des limousines, seuls quelques initiés savent qui se cache derrière Stradivarius. Quant à reconnaître un de ses instruments parmi les millions de violons ordinaires portant une étiquette à son nom...” (F. Chaudière)

L’ambition de cet ouvrage, de l’exposition du musée Fabre et des concerts du festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon est d’apporter un peu de lumière sur le monde obscur et fascinant dans lequel gravitent les violons du maître de Crémone en présentant aux lecteurs, au public et aux mélomanes, pour la première fois, quinze stradivarius parmi les plus importants au monde."


Qui sont les auteurs ? :?:

"Après avoir été élève de l'école de lutherie de Newark en Angleterre, Frédéric Chaudière revient à Montpellier en 1986 pour y fabriquer ses instruments.
Ses violons, altos et violoncelles sont depuis lors joués dans le monde entier par des solistes de renom. Avec trois de ses collègues, il crée l'Académie Internationale de Musique de Montpellier dont les éminents professeurs viennent chaque été donner des master class et des concerts. Il écrit aussi des articles sur les violons rares publiés dans la revue anglaise The Strad et les programmes de Radio France.
Son premier roman Tribulations d'un stradivarius en Amérique, édité par Actes Sud, retrace le parcours rocambolesque, mais néanmoins véridique, du stradivarius ayant appartenu à Norbert Brainin du quatuor Amadeus. Frédéric Chaudière est également commissaire scientifique de l'exposition Stradivarius 2008 au musée Fabre.

Peler Biddulph est un des marchands d'instruments à cordes les plus influents au monde.
Sa boutique de Londres sert une clientèle internationale de musiciens, et il est reconnu comme un des meilleurs experts en violons rares. Il fut élève de la Royal Academy of Music de Londres, mais une blessure mit fin à sa carrière de violoncelliste. II travailla ensuite chez J & A Beare, puis créa sa propre entreprise en 1978, avant de devenir consultant de Sotheby's et Christie's. L'exposition "Les Chefs-d'oeuvre de Guarnerius del Gesù", qu'il organisa en 1994 au Metropolitan Museum of Art de New York, est encore considérée aujourd'hui comme une contribution majeure au développement de la profession.
Ses recherches ont aussi permis la publication d'importants ouvrages de référence sur la vie et l'oeuvre de Guarnerius et de Stradivarius. Avec Eric Wen, ancien éditeur de The Strad, Peter Biddulph fonda le label Biddulph Recordings, dédié aux grands violonistes du passé mais faisant aussi la promotion de talents tels que le jeune Maxim Vengerov. Biddulph Recordings acquit rapidement la réputation de label historique de référence et reçut l'appui d'artistes tels que Yehudi Menuhin, Ruggiero Ricci, Nathan Milstein et Zino Francescatti, dont il réédita les premiers enregistrements.
Peter Biddulph est également commissaire scientifique de l'exposition Stradivarius 2008 au musée Fabre."

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage