Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 22 Aoû 2019, 03:01

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté: 27 Mai 2014, 16:56 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5788
Localisation: Dans son monde...
Appel à communication pour un ouvrage collectif :

Citation:
Depuis la fin du XVI e siècle, la fiction d’ordre dévote sert les objectifs de la religion catholique qu’elle aide à promouvoir. De Fénelon à l’abbé Gérard en passant par l’abbé Crillon, le roman de nature édifiante parcourt de nouveaux horizons, embrassant la forme didactique et le parti antiphilosophique. Au contact des idées et des valeurs que défendent Encyclopédistes et philosophes, plusieurs romanciers, dont l’abbé Jean Olivier, Claude-François Lambert, Pierre Chansierges, François Mace, le marquis de Caraccioli et Michel-Ange Marin, sont amenés à s’interroger sur la religion dans ses rapports sociaux et moraux avec la société et à assortir les acquis philosophiques aux dogmes chrétiens à l’aide d’un discours alliant foi et raison.

En mobilisant la sensibilité, ces "apologistes sentimentaux [1]", pour reprendre l’expression de Didier Masseau, proposent une alternative pieuse selon laquelle la religion serait mise au service de l’ordre établi et de la cohésion sociale. Intimement lié au rousseauisme, le discours optimiste que donnent à lire les romans des Lumières catholiques renoue avec l’idée de perfectibilité humaine et de progrès social, dévoilant un espace de chevauchement qui brouille les frontières entre philosophie et antiphilosophie et qui témoigne de leur porosité. Parce que la religion repose sur une démarche personnelle et une expérience individuelle, son adaptation romanesque promet une liberté nouvelle, surtout pour les personnages féminins. On peut d’ailleurs se demander si l’apologétique romanesque sentimentale sourit à Louise Lévesque, à Mme Leprince de Beaumont, à Mme de Genlis, à Mme de Souza, à Sophie Cottin et à Marie-Françoise Loquet parce qu’elle constitue une stratégie narrative efficace pour faire avancer la cause des femmes.
Tandis que ni la critique religieuse de romanciers militants tels que Montesquieu, Diderot ou Prévost, ni la transgression de romanciers libertins comme Crébillon ou Sade n’ont échappé à la critique contemporaine, la prose des romanciers et des romancières de la conciliation continue d’être marginalisée par l’histoire littéraire qui néglige de reconnaître les réseaux de filiation qui se tissent entre eux.

Dans la foulée d’ouvrages récents ayant infléchi le portrait univoque que trace la tradition historiographique, tels que Le Matérialisme du XVIIIe siècle et la littérature clandestine (1982) dirigé par Olivier Bloch, Jansénismes et Lumières. Pour un autre XVIIIe siècle (1998) de Monique Cottret, les travaux de Didier Masseau (Les Ennemis des philosophes (2000); Les Marges des Lumières (2004), The Other Enlightenment (2001) de Carla Hesse, les Lumières clandestines (2001) de Geneviève Artigas-Menant et Christianisme et Lumières (2002) dirigé par Sylviane Albertan-Coppola et Antony McKenna, ce projet d’ouvrage collectif a pour objectifs d’explorer les entreprises de mise en roman des Lumières catholiques dans leurs dimensions narrative, rhétorique, topique, philosophique, etc. afin d’en faire ressortir l’originalité et la complexité, d’exposer leur apport aux débats qui marquent le XVIII e siècle et de les réhabiliter dans la constellation littéraire des Lumières.

Les auteurs désireux de contribuer à cet ouvrage collectif sont donc fortement encouragés à étudier les romans qui rompent avec la conception homogène des Lumières que construisent les catégories conceptuelles existantes. Comme sujets à traiter, suggérons :
Les Lumières catholiques en roman, expression des tensions et des préoccupations idéologiques d’une société en transformation.
Philosophie dévote et hybridité romanesque à l’époque des Lumières.
Infléchir la postérité des Lumières : restituer le caractère éclectique de sa production romanesque.
La perspective utilitariste ou la convergence du bonheur individuel et collectif.
Le roman didactique entre imagination et religion ou la morale romancée.
La providence à la croisée de la foi et de l’esprit critique.
Évolution des notions de vertu, de piété et de bienfaisance vers des forces libératrices sous la plume de Mme Leprince de Beaumont, de Mme de Genlis, de Mme de Souza et de Mme Cottin.
Des Lumières catholiques au romantisme, quel pas franchir ?


Envoi des propositions

Citation:
Nous sollicitons des propositions d’articles originaux (de 400 à 500 mots) pour le 1 er novembre 2014 au plus tard. Veuillez joindre à votre proposition une courte notice biobibliographique et les envoyer à : Isabelle Tremblay (Isabelle.Tremblay@rmc.ca)
Les auteurs dont les propositions auront été acceptées seront invités à soumettre leurs textes complets (entre 7500 et 9500 mots) à l’été 2015.

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage