Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 19 Fév 2020, 20:45

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 25 Oct 2007, 22:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mai 2006, 12:32
Messages: 774
Localisation: Paris
Vient de paraître :

:arrow: Discours sur le suicide
De Giacomo Casanova
Collection : Rivages Poche / Petite Bibliothèque
Traduit de l'Italien par René de Ceccatty
Environ 8 euros

Image

Note de l'éditeur :

Le Discours sur le suicide et les Dialogues sur le suicide comptent parmi les rares textes de Giacomo Casanova (1725-1798) écrits en italien, contrairement à ses Mémoires qui le furent en français. Retrouvés dans les archives nationales de Prague, ils témoignent de l’intérêt du mémorialiste pour le thème antique de la mort volontaire, comme expression – ou illusion – de liberté.
Traversé par l’idée de mettre fin à ses jours, comme le signale un passage de son autobiographie, Casanova réfléchit avec rigueur, érudition et ironie, à ce problème cher aux Anciens.

_________________
Cœurs sensibles, cœurs fidèles qui blâmez l’amour léger, si l’amour porte des ailes n’est-ce pas pour s’envoler ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: casanova et la médecine
MessagePosté: 17 Sep 2008, 17:30 
La nuit, la neige a écrit:
Une proposition de lecture. :lecteur:

La comédie médicale, de Giacomo Casanova

La première vocation de Casanova était la médecine, on comprend alors qu'il ait préféré se soigner tout seul et il faut croire qu'il était versé dans cet art puisqu'il a échappé à au moins 12 véroles !

Lisez là -dessus le merveilleux livre du célèbre biologiste Jean-Didier Vincent: Casanova, la contagion du plaisir, extraordinaire d'érudition, jamais barbant et qui témoigne d'une incontestable connaissance des Mémoires du Vénitien.

Image


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Sep 2008, 21:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 513
Localisation: Bayonne (64)
Hubert de Calcadis a écrit:
Citation:
:arrow: Casanova, les dessus et les dessous de l'Europe des Lumières

Passez votre chemin ou offrez-vous "l'Histoire de ma Vie" en collection Bouquins. Le livre de Chaussinand-Nogaret est excécrable, c'est une longue et inutile paraphrase des Mémoires. Vous n'apprendrez absolument rien. C'est bien dommage car les recherches des casanovistes avancent et un point d'étape sur ces questions passionnantes aurait été le bienvenu.

Je ne voudrais pas passer pour celui qui tire sur l'ambulance, mais le souvenir que j'ai gardé de ma lecture de cet ouvrage rejoint assez bien ce qu'en écrivait Hubert. En moins méchant, bien sûr, parce que descendre des livres en flammes, ça me ressemble peu. Enfin, un tout petit peu. :mrgreen:

Ce livre me fait un peu l'effet du roman d'Alessandro Baricco qui, dans un autre genre, a charcuté l'Iliade d'Homère : il a pris le texte de base, en a coupé les passages qu'il trouvaient trop longs ou trop répétitifs, et ajouté des parties de sa plume. Le tout formant un hybride pas vraiment du meilleur goût. Je crois que je préfère encore une version abrégée, sans sauce. Surtout quand le saucier n'est pas d'un immense talent.

Le Casanova de Chaussinand-Nogaret est de ce tonneau-là, comme ces vins bricolés où de bons crus sont coupés de piquette, tout en portant une signature-étiquette qui peut inspirer confiance.
Pourtant, chez Fayard, ils ne me semblent pas trop portés sur les blagues de potache. Mauvaise pioche, donc.

La nuit, la neige a écrit:
Une proposition de lecture. :lecteur:

La comédie médicale, de Giacomo Casanova

Et dire que j'avais raté cela. Je n'avais pas assez fouillé les recoins de ces salons, après m'être inscrit par ici.

Je vais voir si cet ouvrage se trouve encore sans trop de difficulté.

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: casanova
MessagePosté: 18 Sep 2008, 12:39 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2008, 13:15
Messages: 56
Localisation: ITALIE
Cher Xavier C, j'ai finalement trouvé qui juge Baricco aussi severement que moi. Et qui aime Casanova autant que moi. Quel plaisir inattendu!

_________________
"Drink to me only with thy eyes and I will pledge with mine. Or leave a kiss in my cup and I won't look for wine"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Sep 2008, 17:24 
Quelqu'un peut-il me dire si "Les blessures d'Eros" est un ouvrage de Giacomo Casanova ou d'un auteur contemporain qui profite de l'homonymie ?


Haut
  
 
 Sujet du message: casanova
MessagePosté: 19 Sep 2008, 17:46 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2008, 13:15
Messages: 56
Localisation: ITALIE
Il ne s'agit pas de André Bercoff plutôt ? Son livre a ce même titre. Connais pas, désolée. :oops:

_________________
"Drink to me only with thy eyes and I will pledge with mine. Or leave a kiss in my cup and I won't look for wine"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Sep 2008, 18:07 
Il s'agit bien de Casanova, mais je suis allée sur différents sites de libraires et le prénom n'apparaît jamais ... Je voudrais être sûre avant de commander l'ouvrage.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: casanova
MessagePosté: 21 Sep 2008, 21:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 513
Localisation: Bayonne (64)
francesca bosi a écrit:
Cher Xavier C, j'ai finalement trouvé qui juge Baricco aussi severement que moi. Et qui aime Casanova autant que moi. Quel plaisir inattendu!

Si je n'avais pas quelque affection pour ce Vénitien, aurais-je placé mon blog dans son ombre ? ;)

Quant à Baricco, je trouve que son roman est à peine digne d'un exercice d'étudiant en littérature, une sorte de blague entre amis.

Manon B. a écrit:
Quelqu'un peut-il me dire si "Les blessures d'Eros" est un ouvrage de Giacomo Casanova ou d'un auteur contemporain qui profite de l'homonymie ?

Les moteurs de recherche sur le net ne conduisent à rien de concluant. Le livre a été publié chez Balland, en 1987, mais il n'y a pas mention de prénom de l'auteur.
Le titre est en partie identique à celui du livre de Bercoff, mais il est complété par un sous-titre : Les blessures d'Eros. De l'évolution des pratiques amoureuses à l'époque de tous les dangers.

Au mieux, ce texte pourrait être composé d'extraits des mémoires de Casanova, traits de ses amours/désamours et de ses maladies vénériennes (qui pourraient bien être ces "blessures d'Eros"). Mais le sous-titre me laisse dubitatif, avec cette "époque de tous les dangers".

A la réflexion, vu sa parution dans la deuxième moitié des années 1980, je me demande si ça ne tourne pas, plutôt, autour des comportements amoureux/sexuels dans ces "années SIDA" avec les risques sanitaires que cela comportait.

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Nov 2008, 00:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007, 19:19
Messages: 513
Localisation: Bayonne (64)
La nuit, la neige a écrit:
Une proposition de lecture. :lecteur:

La comédie médicale, de Giacomo Casanova


J'ai dit, dans un billet sur mon blog, le bien que je pense de cette Comédie médicale que je me suis régalé à lire. Et j'y ai ajouté un remerciement pour cet aiguillage, cher LN-LN.

_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Nov 2008, 19:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mai 2006, 12:32
Messages: 774
Localisation: Paris
Xavier C a écrit:
Et j'y ai ajouté un remerciement pour cet aiguillage, cher LN-LN.

Je vous en prie Xavier C... :oops:
Nous connaissons tous votre attachement pour ce personnage. :wink:

Sera-t-elle à votre goût ?
Vient de paraître une petite biographie :

:arrow: Casanova ou L'essence des Lumières
De Charles Wright
Aux éditions B Giovanangeli (Novembre 08 )
190 pages. 18 euros

Image

_________________
Cœurs sensibles, cœurs fidèles qui blâmez l’amour léger, si l’amour porte des ailes n’est-ce pas pour s’envoler ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage