Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 19 Fév 2019, 08:17

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté: 12 Mar 2014, 23:51 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 23:47
Messages: 5754
Localisation: Dans son monde...
:arrow: L'art de battre sa maîtresse (1768), par Pierre-Jean Grosley. Préface de Michel Delon (éditions du cherche midi, février 2014 - 13,50 €)

Image

Présentation de l'éditeur

"Un exercice de rhétorique, une farce, une provocation ?

En tout cas, le texte de l'avocat Pierre-Jean Grosley (1718-1785), collaborateur de L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, avait suscité bien des débats à sa parution en 1768. Docte et pince-sans-rire, cet exposé loufoque fut même traduit en Allemagne, patrie académique de Kant et des Lumières...

Cette dissertation burlesque est présentée avec érudition et malice par Michel Delon, grand spécialiste de Casanova, éditeur de Diderot et de Sade dans La Pléiade, professeur à l'université de Paris IV-Sorbonne et auteur, notamment, de Diderot cul par-dessus tête (Albin Michel, 2013).

"Qu'on plaisante ou s'indigne, la Dissertation sur l'usage de battre sa maîtresse appartient à un Ancien Régime du rire. On ne peut, de nos jours, gifler un enfant sans mobiliser les ligues de vertu, faire rougir les fesses d'une amie sans voir débarquer une escouade de Femen, tous seins dehors. Il semble même interdit d'en rire. [...] Qu'il soit donc bien entendu : il ne faut battre sa maîtresse, son épouse, ni personne.
Tel est pourtant l'objet d'une dissertation, savante et joyeuse, qui a enchanté le XVIII e siècle, alors que la fustigation était régulièrement pratiquée pour des raisons religieuses, pédagogiques ou érotiques. On recourait au fouet pour se mortifier, pour détourner l'élève du mauvais chemin et pour redresser une virilité hésitante."
Michel Delon."

_________________
"La vie est comme une bicyclette. Tant que vous continuez de pédaler, vous avancez."
Otto de Habsbourg-Lorraine (20 novembre 1912 - 4 juillet 2011)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage