Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 21 Nov 2017, 08:14

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Pu Songling au cinéma
MessagePosté: 01 Oct 2008, 20:29 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1203
Localisation: Paris
J’ai déjà assez longuement parlé dans le forum du plus célèbre recueil de contes fantastiques chinois du XVIIIème siècle, le Liaozhai Zhiyi de Pu Songling : c’est l’une de mes œuvres chinoises préférées, :oops: et l’une des plus belles de son temps. L’une des plus chères également au cœur des Chinois, et dont l’imaginaire imprègne profondément, aujourd’hui encore, la culture chinoise, au même titre que celui des Contes de Perrault peut imprégner la culture française.

Aussi, juste pour le plaisir :D , j’ouvre un court sujet destiné à présenter quelques-unes des très nombreuses adaptations cinématographiques que ce recueil a suscitées. Je le poste ici et non dans la partie cinéma, vu qu'il ne s'agit pas de représentations du XVIIIème siècle chinois, mais d'adaptations d'une oeuvre littéraire chinoise du XVIIIème siècle... Je ne sais pas si j'ai raison, mais je compte sur Louis-Auguste pour rectifier au besoin. :oops: :wink:
J'ajoute à mes sujets des images, pour faire rêver et, peut-être, pour donner envie d’aller lire les contes qui les ont inspirées –voire pourquoi pas, de se frotter carrément aux films. :P

Toutes les adaptations cinématographiques que je connais de l’œuvre de Pu ont été produites et tournées à Hong Kong et à Taiwan. Il y a une raison à cela : le thème des « histoires de fantômes » est utilisé en Chine, au moins depuis les Song, comme un moyen privilégié de critique indirecte de la société ou de la politique du temps (critique dont les contes de Pu offrent, dans le cas du XVIIIème siècle, un exemple particulièrement virulent). A ce titre, il est frappé d’interdiction en Chine populaire :oops: et ne peut donc aujourd’hui fleurir que dans les « petites Chines », relativement épargnées par la censure pékinoise.

Je commence ce soir par la nouvelle Hua Pi, « La Peau peinte », en l’honneur de la toute récente adaptation de Gordon Chan, qui sort ces jours-ci à Hong Kong.:hongkong01:

Image


C’est l’histoire, très triste, d’une « démone » qui ne peut se nourrir que de cœurs humains, et qui pour les obtenir, se recouvre d’une peau de femme peinte, se transformant ainsi en belle jeune fille. :bat:

Ses amants connaitront tous un triste sort… sauf le dernier, un pauvre homme qui sera sauvé, in extremis, par la vertu d’un étrange taoïste et par l’amour de son épouse. :shock:

Le grand cinéaste King Hu a adapté Hua Pi dans son dernier film, en 1993.

Image


Il ne s'agit pas, loin de là, de son chef-d’œuvre, malgré une distribution en or : Adam Cheng en époux volage, Sammo Hung en taoïste colérique et débonnaire, et surtout pour incarner la fausse jeune fille, la belle Joey Wong, « le » visage hong kongais des fantômes chinois (mais j’y reviendrai :wink: ). Mais c’est un film attachant, gracieux et assez émouvant : cela malgré de grosses lacunes dans les effets spéciaux, qui gâchent en partie l’aspect visuel du film et le privent de l’aura d’horreur poétique qu’il aurait dû avoir.

Image Image


La nouvelle adaptation fait très envie : elle bénéficie d’une image somptueuse, d’acteurs à la mode à défaut d’être d’un talent totalement indiscutable… Et son metteur en scène est un des très bons artisans du cinéma HK. Quelques images pour donner une idée…

Image Image Image Image


Je crains que ce film, qui est actuellement l’événement cinématographique de Hong Kong, ne sorte pas sur les écrans français… :oops: :( Mais le DVD sera probablement assez rapidement disponible. :D

_________________
Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots.
Jean Jaurès


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Oct 2008, 20:45 
Hors ligne
Directeur des Bâtiments du Roi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 22:01
Messages: 354
Merci pour cette présentation, Claudine. Cela fait envie. :D

La dernière adaptation de Hua Pi (dont les images me plaisent beaucoup) sortira probablement en DVD, mais un sous-titrage français est-il possible ?

Parce que visionner un film en version originale ne me déplaît pas du tout :mrgreen: mais si je n'ai pas le texte en français, je vais vraiment avoir du mal. :lol:

Il faut dire que les histoires de fantômes (qu'elles soient dures et/ou poétiques) me plaisent beaucoup et que j'ai toujours été favorablement impressionné par le traitement accordé par le cinéma asiatique à ce genre. :)

_________________
« De là aussi on peut tirer cette règle générale qui trompe rarement, si même elle trompe jamais : c'est que le prince qui en rend un autre puissant travaille à sa propre ruine ; car cette puissance est produite ou par l'adresse ou par la force : or l'une et l'autre de ces deux causes rendent quiconque les emploie suspect à celui pour qui elles sont employées. » (Machiavel)

phpBB [media]


A lifetime of adventure (Tuomas Holopainen)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Oct 2008, 21:00 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1203
Localisation: Paris
Bien sûr, je parle d'une édition avec sous-titrage français :D . Gordon Chan est assez connu aujourd'hui des amateurs de cinéma de HK, et les stars du film, Zhou Xun, Vicky Zhao Wei et Donny Yen (hélas... :( ) sont également bien appréciées chez nous. Donc je pense que le public français aura bientôt droit à Hua Pi.

On peut voir sur Youtube le trailer, qui ne révèle pas grand chose, mais c'est mieux que rien. Je devine que l'effet spécial essentiel, celui de l'arrachage de la peau peinte, qu'on entrevoit à la fin, sera meilleur que dans la version de 1993 (où il était un peu "too much"... :lol: )

http://fr.youtube.com/watch?v=9lr7mg_0PQc

Et aussi, un court extrait du film de King Hu (sous-titré anglais :P ).

http://fr.youtube.com/watch?v=yNAnYVsgk ... re=related

Si vous aimez les histoires de fantômes, il y de très nombreux films hong kongais qui vous intéresseraient, le genre étant une spécialité locale (sous une forme totalement différente des films de fantômes japonais aujourd'hui très à la mode chez nous). J'imagine que vous connaissez déjà le sujet de mon prochain message, la plus célèbre adaptation de Pu Songling?

_________________
Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots.
Jean Jaurès


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Oct 2008, 21:26 
Hors ligne
Directeur des Bâtiments du Roi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 22:01
Messages: 354
Ouf, je suis rassuré pour le DVD. :D

Ah, la version de 2008 semble plus soignée esthétiquement que celle de 1993 qui me parait un tantinet kitsch. :lol:

Je pense que ce film va bien me plaire.

Je suis en effet un peu plus au fait du cinéma japonais sur ce genre. Existe-t-il d'ailleurs des films hong-kongais à l'atmosphère insoutenable (un peu comme ce que fait Takashi Miike) ? :bat:

Et pour votre question, Claudine, je vous avouerai avoir honteusement consulté Internet :oops: pour connaître la réponse. Donc, vous allez probablement nous parler de la Femme-Renarde. :ptdr:

_________________
« De là aussi on peut tirer cette règle générale qui trompe rarement, si même elle trompe jamais : c'est que le prince qui en rend un autre puissant travaille à sa propre ruine ; car cette puissance est produite ou par l'adresse ou par la force : or l'une et l'autre de ces deux causes rendent quiconque les emploie suspect à celui pour qui elles sont employées. » (Machiavel)

phpBB [media]


A lifetime of adventure (Tuomas Holopainen)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Oct 2008, 21:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Sep 2007, 13:04
Messages: 532
Je trouve que vous êtes injuste, Claudine :shock: . Zhou Xun, qui joue le démon, et Vicky Zao Wei, qui joue l'épouse admirable, sont des très bonnes actrices ; et elles ont un genre de beauté assez traditionnelle, qui convient à leurs personnages. Regardez...

Image Image Image


N'est-ce pas vrai?

Pingui-Marigny, je vous réponds pour les films "insoutenables" :lol: : Hong Kong a produit de nombreux films de ce genre, aussi, si vous aimez l'horreur à la Miike (qui les a imités en partie) vous trouverez votre bonheur chez nous :oops: . Mais pas énormément sont inspirés du XVIIIème siècle, donc il ne pourront pas apparaître dans le forum :oops: . Il n'en sort plus beaucoup maintenant, car la trop grande cruauté est mal perçue des autorités. Mais il y a seulement dix ans, c'était différent. :oops:

_________________
Quand on sonde les choses, les connaissances s'approfondissent.
Les connaissances s'approfondissant, les désirs se purifient.
Les désirs une fois purifiés, le cœur se rectifie.
Le cœur étant rectifié, on peut réformer sa personne.

Kong Tseu, La Grande Etude


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Oct 2008, 21:53 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1203
Localisation: Paris
D'accord pour Zhou Xun. Mais je n'ai jamais pu supporter Vicky Zhao Wei. :shock: :oops: Enfin bon, chacun ses goûts. :lol: Quant à Donnie Yen... :angryfire: (mais il paraît qu'il n'a qu'un assez petit rôle dans le film).

Non, Pingui-Marigny, ce n'est pas ça. La Renarde, une des plus belles nouvelles de Pu Songling, a été adaptée, mais le film n'est ni très bon, ni très célèbre.

Vous verrez la réponse... dès que j'aurai le temps.

Et juste en passant (pour cause de hors-sujet :oops: ), si vous aimez l'horreur extrême, Sam a raison : le cinéma de Hong Kong compte quelques-uns des plus beaux exemples du genre que je connaisse. A côté de certains maîtres de l'atroce made in HK, Miike est un petit plaisantin. De même, du reste, que la plupart des réalisateurs occidentaux... :lol: :oops:

_________________
Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots.
Jean Jaurès


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Oct 2008, 21:59 
Hors ligne
Directeur des Bâtiments du Roi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2005, 22:01
Messages: 354
Merci Sam & Claudine !

Non, je ne suis pas trop friand de cinéma "cruel". :bat:
J'ai vu La maison des sévices (un court-métrage de Miike mais plutôt XIXème) et je n'ai pu le visionner qu'au prix d'un grand effort. :twisted:

En fait, ma question était plus dictée par la curiosité de savoir si le cinéma hong-kongais avait aussi développé cette "particularité". :lol:

Mais si vous me dites que Miike est un petit plaisantin à côté de certains réalisateurs HK, euh... je préfère ne pas savoir ! :mdr:

En tout cas, merci pour cette plongée dans le cinéma surnaturel chinois prenant le XVIIIème siècle pour cadre. :D Et tant pis pour la Renarde. Le rapide résumé que j'ai lu de l'histoire me plaisait bien ! :D

_________________
« De là aussi on peut tirer cette règle générale qui trompe rarement, si même elle trompe jamais : c'est que le prince qui en rend un autre puissant travaille à sa propre ruine ; car cette puissance est produite ou par l'adresse ou par la force : or l'une et l'autre de ces deux causes rendent quiconque les emploie suspect à celui pour qui elles sont employées. » (Machiavel)

phpBB [media]


A lifetime of adventure (Tuomas Holopainen)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Oct 2008, 06:53 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1203
Localisation: Paris
Ah oui, d'accord. J'abandonne immédiatement mon projet de vous envoyer un MP avec des suggestions de films, et une proposition de prêt de DVD. Pas la peine de vous rendre malade. :lol:

Parce que La maison des sévices, c'est du Miike assez léger, à mille lieues des horreurs hong-kongaises. :oops:

Passons et revenons au XVIIIème siècle littéraire vu par le cinéma chinois. La plus célèbre adaptation de Pu Songling est celle de la nouvelle Nie Xiao Qian, Petite Grâce, qui raconte la rencontre entre un jeune lettré naïf et un fantôme asservi par l'esprit d'un vieil arbre...

C'est ça... et c'est très beau. Vous ne l'avez jamais vu?

Image

Pour les amateurs de films de fantômes, c'est un incontournable... Mais j'en reparlerai en détail. :oops:

_________________
Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots.
Jean Jaurès


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Oct 2008, 20:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Sep 2007, 13:04
Messages: 532
Vous allez encore dire que j'écris exprès pour vous contrarier :oops: :lol: , mais... Chinese Ghost Story est peut-être la plus célèbre, mais ce n'est pas la plus admirée des adaptations de Pu Songling. Ni non plus la meilleure. Xia Nu est bien supérieur et mieux inspiré. J'espère que vous penserez à en parler - parce que c'est un film très spécial, et étrange comme adaptation, alors on oublie souvent que son histoire est tirée de Pu :oops: . Mais en fait, c'est peut-être l'oeuvre de cinéma la plus fidèle à l'esprit profond du recueil, qui est un esprit de réflexion amère sur l'homme et sa liberté.

_________________
Quand on sonde les choses, les connaissances s'approfondissent.
Les connaissances s'approfondissant, les désirs se purifient.
Les désirs une fois purifiés, le cœur se rectifie.
Le cœur étant rectifié, on peut réformer sa personne.

Kong Tseu, La Grande Etude


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Oct 2008, 13:29 
Hors ligne
Régicide
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005, 18:49
Messages: 1203
Localisation: Paris
Mais oui, mais oui, je parlerai des Héroïques (aussi connu sous le titre A Touch of Zen), ne vous inquiétez pas. Je suis d'accord avec vous pour penser que c'est, de très loin, le chef-d'oeuvre des adaptations de Pu Songling à l'écran, donc pas de risque que je l'oublie. Mais je vais le garder pour la fin... :lol:

Et puis je n'arrive pas à en faire de belles captures d'écran avec mon DVD :oops: , donc il faut que j'emprunte une meilleure édition (autrement dit, une édition chinoise) à une bonne âme : donc patience, hmm?... :lol: :oops:

_________________
Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots.
Jean Jaurès


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage