Annonce du forum à l'attention des invités

Bienvenue sur la nouvelle mouture de La Folie XVIII e. :D

Vous êtes invité(e) à vous identifier ou, à défaut, vous enregistrer, pour pouvoir profiter pleinement de ce forum. 8)

Louis-Auguste & M. de Marigny, administrateurs



Nous sommes le 19 Oct 2018, 14:55

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 27 Sep 2011, 17:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juin 2009, 00:16
Messages: 49
Localisation: Duché d'Aquitaine
Le 25 février 1713 Frédéric-Guillaume 1er succède à son père Frédéric 1er comme second roi de Prusse, cette dignité ayant été acquise depuis peu par les princes-électeurs de Brandebourg, auparavant ducs et margraves de Prusse .

Surnommé le roi-sergent en raison de son goût immodéré pour l'art militaire, il régnera jusqu'à sa mort le 31 mai 1740.

Le roi de Prusse Frédéric-Guillaume 1er

Image

Il était réputé pour son avarice et sa rudesse mais fera édifier de magnifiques monuments civils et religieux dans un style baroque majestueux.

Parmi ceux-ci l'église de la Garnison située au centre de la ville de Potsdam, lieu de villégiature des souverains prussiens lorsqu'ils voulaient s'éloigner de la froide Berlin.

L'église de la Garnison comme son nom l'indique faisait partie d'un complexe militaire et en était le joyau architectural.
L'ensemble fut édifié de 1735 à 1740. Elle était entourée de casernes des régiments les plus prestigieux du nouveau royaume de Prusse .

Dotée en façade d'un haut clocher baroque, elle présentait une nef unique à plan barlongue disposée perpendiculairement au clocher.

L'intérieur était sobre comme dans tout édifice luthérien, les seuls éléments précieux étant l'autel de marbre et les deux remarquables orgues sur lesquels Jean-Sébastien Bach composa et joua.

Dans son testament le roi Frédéric-Guillaume 1er émit le souhait d'être inhumé dans la crypte de l'église de la Garnison, près de ses chers régiments.

En 1740 accède donc au trône de Prusse le fils de Frédéric-Guillaume 1er, le jeune Frédéric de Hohenzollern sous le nom de Frédéric II de Prusse et Frédéric IV de Brandebourg, 14ème prince-électeur du Saint-Empire Romain Germanique.

Le roi de Prusse Frédéric II à 68 ans par Anton Graff.

Image

Ce roi des Lumières admiratif de Voltaire nous est plus connu sous le nom de Frédéric le Grand.
Contemporain de Louis XV on lui reprochera ses retournements d'alliance fréquents. Il a très habilement tiré les marrons du feu de la Guerre de Succession d'Autriche, et lors de la Guerre de Sept Ans, dut l'avenir de la Prusse sauvé par la mort de l'impératrice Elisabeth 1ère de Russie dont les armées s'apprêtaient à fondre sur Berlin.

Décédé le 17 août 1786 à Potsdam il sera inhumé près de son père dans la modeste crypte de l'église de la Garnison sur ordre de son successeur le roi Frédéric-Guillaume II, contrairement à ce que spécifiait son testament.

En 1943 Hitler donnera l'ordre d'évacuer les cercueils de Frédéric-Guillaume 1er et de Frédéric II dans un bunker .
Le centre-ville de Potsdam sera violemment bombardé quelque temps après par les Alliés et les cercueils sont alors évacués dans une mine de sel de Thuringe.
Le château de la ville - autre chef-d'oeuvre d'art baroque - sera très endommagé de même que la cathédrale Saint-Nicolas et l'église de la Garnison.

La cathédrale sera restaurée mais le château sera malheureusement très vite rasé par les autorités de la RDA (des projets de reconstruction sont aujourd'hui étudiés afin de loger le landsrat de Brandebourg) .

Les ruines encore majestueuses et parfaitement restaurables de l'église de la Garnison restèrent debout jusqu'en 1968, année pendant laquelle l'association des étudiants communistes de la ville obtient, je cite , " la démolition de ce monument symbole de l'autoritarisme et du caractère belliqueux de l'ancienne Prusse dans lesquels le IIIème Reich a puisé son inspiration".

Le clocher encore debout et les murs de la nef sont donc alors dynamités :(

Depuis la chute du mur de Berlin et la dissolution de la RDA en 1989, un très sérieux projet de reconstruction est à l'oeuvre mais il se heurte au symbole militaire que représentait cette église.

Si ce projet est aujourd'hui avancé et en bonne voie, les cercueils de Frédéric-Guillaume 1er et de Frédéric II n'y seront jamais rapatriés.

Frédéric-Guillaume 1er et Frédéric II sont inhumés en 1945 par l'armée américaine dans la chapelle de l'université protestante de Marbourg puis de 1952 à 1991 au château de Hohenzollern près de Stuggart .

Suite à la chute du mur de Berlin de 1989, en 1991 le cercueil de Fréréric-Guillaume 1er est transféré dans la Friedenkirche du parc de SansSouci auprès d'autres souverains (sujet en préparation ;)).
Quant à celui de Frédéric II, il fut décidé de respecter ses voeux d'inhumation formulés dans son testament rédigé en 1757 et que voici :

"Im übrigen will ich, was meine Person anbetrifft, in Sanssouci beigesetzt werden, ohne Prunk, ohne Pomp und bei Nacht…"

C'est-à-dire : "À part cela, en ce qui concerne ma personne, je désire être enterré à Sanssouci sans splendeur, sans pompe et de nuit…"

C'est depuis chose faite : dans le parc de SansSouci sur un coteau de vignobles voulus par lui-même, le cercueil de Frédéric le Grand fut inhumé dans un caveau au milieu des sépultures de ses lévriers.
Une simple plaque signale cette sépulture en ne mentionnant que " Frédéric le Grand " , sans titulature ni date .

Image

Image

Galerie iconographique :

L'église de la Garnison avant 1945.

Plan.

Image

En 1827 :

Image

En 1840 :

Image

Restauration du clocher dans les années 1880 sous le IIème Reich :

Image

Vers 1900 :

ImageImage

Image

Ici vue du centre-ville de Potsdam avec l'église de la Garnison en point de mire :

Image

En 1911 :

Image Image

Pendant la République de Weimar :

Image

En 1921 lors de la restauration de la girouette du clocher où l'on distingue les lettres F W R pour "Friedrich Wilhem Rex" surmontant la couronne royale de Prusse et opposées à l'aigle germanique tenant un trident.

Image

Le carillon du clocher :

Image

Une rare photographie en vraie couleur datant de 1940, où je découvre que le dernier étage du clocher de l'église de la Garnison, à savoir le clocheton, est entièrement en métal (plomb ? cuivre ?) travaillé.
Cela explique sa plus grande fragilité par rapport au reste de la structure en brique stuquée, qui avait résisté aux bombardements.

Image

Intérieur .

Les tribunes typiques des édifices religieux luthériens, telle la Frauenkirche de Dresde .

Image

La tribune royale et les tribunes de la Cour :

Image Image

L'autel dit de marbre, qui en fait était en stuc, comme le prouve les photos après les bombardements de 1945 où l'on distingue nettement la structure de brique des colonnes. Il était surmonté de la chaire du prédicateur :

Image Image

Les deux orgues remarquables pour lesquels Jean-Sébastien Bach composa et joua ( et dont la restitution constitue d'ailleurs le programme principal et ambiteux de le reconstruction de cette église baroque ) :

Image Image

Visite de la crypte en 1805 du tsar Alexandre 1er accompagné du roi de Prusse Frédéric-Guillaume III et de son épouse Louise Augusta Wilhelmine Amélie de Mecklembourg-Strelitz .
On aperçoit derrière les deux cercueils posés à même le sol selon la tradition germanique .

Image

Visite le 26 octobre 1806 de la crypte par Napoléon 1er qui se recueille devant le cercueil de Frédéric II. Ce dernier est à gauche et derrière Napoléon, on distingue le cercueil de Frédéric-Guillaume 1er .

Image

Photo d'avant 1939 de la crypte de l'église de la Garnison avec à droite le cercueil du roi de Prusse Frédéric-Guillaume 1er et à gauche celui de son fils le roi Frédéric II .
Ils sont en plomb, doublé d'acajou lustré depuis la fin du XIXème s. pour celui de Frédéric II.

Image

L'église de la Garnison après 1945

En 1945 après les bombardements alliés : la coupole du clocher est touchée et la toiture de la nef est effondrée mais les murs sont intacts ainsi qu'une majeure partie de la statuaire et des vases et pot-à-feu.

Image

On remarquera que les édifices alentours du XVIIIème s. sont intacts mais seront rapidement rasés par les autorités de la RDA ...

Image

Image Image

l'emplacement de l'autel de marbre.

Image

Les ruines de l'église en 1963 : le clocher est dans le même état qu'en 1945 avec ses sculptures et pot-à-feu (certains ont été mis à l'abri). Le portail est intact et les murs de la nef sont toujours debout.

Image

En 1966 au milieu d'un terrain vague interdit au public.

Image

Le dynamitage des murs de la nef en 1968, précédant celui du clocher.
C'est l'association des étudiants communistes de la ville qui a demandé et rapidement obtenu la démolition de ce monument considéré comme un des symboles du miltarisme prussien et de la montée du nazisme.

Image Image

Après le dynamitage du clocher en 1968, les déblais sont rapidement évacués et de 1969 à 1971 à la place sera édifié un hideux bâtiment bourré d'amiante, aujourd'hui détruit.

Maquette du projet de reconstruction :

Image

Simulation virtuelle du clocher reconstruit (le portail sculpté est conservé dans un dépôt lapidaire de même que la grille ouvragée en fer forgé).

Image Image

Une arche de brique élevée il y a peu et montrant que les travaux vont débuter :

Image

A côté un échafaudage et une toile peinte à l'emplacement futur du clocher reconstruit et qui abrite actuellement le carillon restitué de l'église , en attente de son clocher.

Image

Ce projet est en fait le 2nd et fait l'unanimité malgré encore quelques détracteurs.

Le 1er projet prévoyait non seulement la reconstruction de l'église mais aussi la réinstallation des deux cercueils dans une crypte restituée.
Cela fut mal perçu car Frédéric-Guillaume 1er dit le "roi-sergent" ( surnom que lui avait donné son cousin le roi de Grande-Bretagne et de Hanovre ) est toujours vu en Allemagne comme l'instigateur du militarisme à la prussienne qui a donné plus tard les guerres de 1866 contre l'empire austro-hongrois, de 1870 contre la France et de 1914 bien sûr.
De plus Frédéric II avait clairement spécifié comme je l'ai rapporté plus haut d'être inhumé dans le parc de sa demeure préférée sans monument remarquable.

Ainsi pour attirer plus de sympathisants (et de moyens) un 2nd projet est alors présenté : l'église sera reconstruite à l'identique extérieurement et intérieurement avec son mobilier et son décor, la crypte intacte restera vide et sera fermée.

Le cercueil du roi Frédéric-Guillaume 1er restera dans la crypte de la Friedenkirche du parc de SansSouci et celui de Frédéric II auprès de ses bestioles. :king:

Cette nouvelle église sera à nouveau sacralisée et bénie par l'archevêque luthérien de Berlin et consacrée à la musique et à la paix entre les hommes.
Se prêtant magnifiquement aux concerts , elle y sera dédiée.

Les bâtiments de l'ancienne caserne eux seront reconstruits aussi reformant ainsi l'enceinte de l'ancienne cour de la garnison et accueilleront les cours d'art et de musique de l'Université toute proche (remarquable édifice du XVIIIème s. à coupole, très endommagé en 1945 mais magnifiquement restauré par les autorités communistes pendant les années 1950 et 1960).

L'association des Amis de Jean-Sébastien Bach, très puissante en Allemagne (et dont le siège est à Leipzig) a promis son aide financière pour la réalisation des orgues, puisqu'elle paiera la réalisation des boiseries extérieures.
La machinerie et les tuyaux eux devraient être pris en charge par des facteurs d'orgue renommés. Seuls les matériaux seront à charge de l'association pour le reconstruction de la GarnisonKirche.

Suite à ce nouveau projet plus consensuel, la ville de Potsdam et le land de Brandebourg, héritier officiel du patrimoine de l'ancien royaume de Prusse, devraient aussi participer financièrement.

Reste que si la volonté est maintenant acquise et que la 1ère arche symbolique de brique est montée, la crise actuelle qui secoue l'Europe et le monde ne va pas aider à un départ rapide des travaux :(

Pour ceux que la reconstruction de l'église intéresse : cliquez ici

D'autant que le land de Brandebourg et la ville de Potsdam se sont déjà engagés dans un autre ambitieux projet : la reconstruction du palais de la ville tout proche bombardé lui aussi en 1945 mais qui était parfaitement restaurable quand on voit les photos d'après guerre .
Le régime communiste de la RDA lui fera subir le même sort que le palais royal et impérial de Berlin... :x

Cette fois-ci ce palais sera restitué extérieurement seulement et accueillera dans des locaux modernes le Landrat de Brandebourg, c'est-à-dire l'assemblée et le gouvernement de cet état fédéral.
Extérieurement il sera un peu différent du palais baroque du XVIIème puisque la statuaire et les pots-à-feu des corniches ne seront pas restitués et que les toitures seront modernes (panneaux solaires) et non d'ardoises et de plombs dorés.

Enfin à noter que les épouses respectives des rois Frédéric-Guillaume 1er et de Frdéric II, à savoir les reines de Prusse Sophie-Dorothée de Hanovre ( fille du roi de Grande-Bretagne Georges Ier de Hanovre et de Sophie-Dorothée de Brunswick-Lunebourg) et Élisabeth-Christine de Brunswick-Bevern, fille du duc Ferdinand Albert II de Brunswick-Wolfenbüttel (mais aussi nièce de l'empereur du Saint-Empire Romain Germanique Charles VI de Habsbourg et dont le frère, Antoine-Ulrich de Brunswick-Bevern, est généralissime des armées impériales russes, mari de la future régente Anna Léopoldovna et père de l'éphémère tsar Ivan VI), sont inhumées depuis le début dans la crypte de la cathédrale luthérienne de Berlin dont je parlerai bientôt dans un grand sujet en cours d'élaboration :study:).

En espérant un jour prochain écouter ces airs qui vous transportent dans une église de la Garnison reconstruite et toute dédiée à la beauté pour le plaisir des yeux, des oreilles et du patrimoine. :D

_________________
" Au Paradis ! Vite , au grand galop ! "

( Derniers mots de Madame Louise quelques instants avant sa mort au carmel de Saint-Denis le 23 décembre 1787 ) .


Dernière édition par Madame Sophie le 22 Jan 2013, 13:40, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Jan 2013, 13:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juin 2009, 00:16
Messages: 49
Localisation: Duché d'Aquitaine
Les cercueils des rois de Prusse Frédéric-Guillaume 1er et Frédéric II furent évacués dans un bunker de Potsdam-Eiche dès 1943.
Dès les 1ers bombardements alliés sur la ville en mars 1945 les deux cercueils sont enfouis dans la mine de sel de Bernterode-sur-Eichsfeld en Thuringe .

Après la capitulation du IIIème Reich en mai 1945 , l'armée américaine entrepose les cercueils dans la chapelle de l'Université protestante Sainte-Elisabeth de Marbourg en Hesse .
Ils y resteront jusqu'en août 1952 , puis seront confiés aux descendants des Hohenzollern , prétendants au trône royal de Prusse et à la dignité impériale allemande .
Ces derniers les déposeront alors dans la crypte de la chapelle médiévale du XVème s. du château de Hohenzollern à Hechingen près de Stugart en Bade-Würtemberg où ils demeureront jusqu'en 1991 .

Le cercueil de Frédéric-Guillaume 1er sera alors inhumé dans le caveau du Kaiser Friedrich Mausoleum de la Friedenskirche ( église de la Paix ) située dans le jardin Marly du parc de SansSouci à Potsdam .

Celui de Frédéric II bénéficie d'une cérémonie à l'époque controversée : en effet en dépit de nombreuses protestations , le 17 aout 1991 pour le 205ème anniversaire de sa mort , le cercueil de Frédéric le Grand est exposé sur un catafalque dans la Cour d'Honneur du Palais de SansSouci , recouvert d'un drapeau prussien et escorté par une garde d'honneur de la Bundeswehr.
Après la tombée du jour , le corps est déposé , selon ses dernières volontés , près de ses lévriers , sur la terrasse du vignoble du château, sans splendeur, sans pompe et de nuit...

D'ailleurs à propos de ce lieu d'inhumation choisi par le " vieux Fritz " lui-même , ce dernier aurait déclaré dès 1744 :

" Quand je serai là, je serai sans souci " ( en français dans le texte ) .

Autre vue de la tombe de Frédéric II , avec en bas la tombe d'un lévrier .
Le petit parterre au-dessus en comprend deux autres .
Derrière une des fabriques du parc de SansSouci .

Image

L'environnement immédiat de la tombe :

Image

Photographies récentes de la plaque tombale , où visiblement une curieuse coutume de dépôt de...pommes de terre est régulièrement respectée :lol!:

Image

Image

Vue des côteaux de vignoble du château de SansSouci en bas desquels est inhumé Frédéric II :

Image

En ce qui concerne SansSouci et le goût de Frédéric II , je vous conseille ce lien vers le sujet ouvert par Lucius dans ce même forum : :arrow: kleinstaaterei-allemande/topic4244.html?hilit=potsdam

De même que celui-ci sur la statuaire française à Potsdam toujours par Lucius : :arrow: sculpture/topic4256.html?hilit=potsdam

Et cette photo prise le 17 août 1991 montrant le vieux train transportant le cercueil de Frédéric le Grand et arrivant en gare de Potsdam :

Image

_________________
" Au Paradis ! Vite , au grand galop ! "

( Derniers mots de Madame Louise quelques instants avant sa mort au carmel de Saint-Denis le 23 décembre 1787 ) .


Dernière édition par Madame Sophie le 22 Jan 2013, 14:02, édité 5 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Jan 2013, 13:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juin 2009, 00:16
Messages: 49
Localisation: Duché d'Aquitaine
Après des atermoiements essentiellement polémiques plus que financiers , la reconstruction de l'église de la Garnison de Potsdam , ancienne sépulture des rois de Prusse Frédéric-Guillaume 1er et de son fils Frédéric II , a vraiment débuté et avance vite .

Rappelons que le financement de cette entreprise est intégralement financé par le mécénat privé et les dons , qui se chiffrent en millions d'euros , effectués par des particuliers envers l'association pour la reconstruction de l'église .

La première pierre a été posée récemment et un cylindre de cuivre contenant des documents de 2012 a été inséré dans les profondeurs de la base du clocher .

Ce projet a reçu l'assentiment de l'Etat fédéral et de l'Etat du Brandebourg grace au fait qu'il soit dédié à la Paix .
En effet conjointement à la reconstruction de l'église , qui sera rendue au culte luthérien mais servira aussi de salle de concert d'orgue et de musique baroque , seront aussi reconstruits le palais du gouverneur de la ville , la maison des officiers et le long bâtement de la caserne qui s'étandait derrière la nef.
Ces derniers projets sont en partie financés par la ville , le Land et l'Etat fédéral car ils accueilleront un musée-mémorial du Souvenir dédié aux victimes de la 2nde guerre mondiale , un musée de l'Oeuvre consacré à l'église de la Garnison mais aussi aux autres reconstructions d'édifices à Potsdam ( le palais royal et sa porte de la Fortune , actuellement en cours d'achèvement , le palais Barberini et les hotels particuliers alentours , etc...)et surtout un centre de musique baroque avec salles de répétitions , amphithéâtre et salles de cours pour étudiants , une salle de concert , etc...

Quelques photographies virtuelles du projet :

Image

Image

Image

Eléments du clocher en cours d'installation :

Image

Eléments de faitage du clocher :

Image

Emplacement de la future église avec à gauche l'édifice provisoire du musée de l'Oeuvre déjà visible et à droite l'ancien monumental pavillon d'entrée de la caserne , et de biais à l'extrême doite la grille originale du clocher :

Image

Trois courts petits films d'un internaute postés sur Youtube où l'on peut voir les travaux de préparation du terrain , la grille d'origine déjà en place et les premiers éléments de pierre sculptée du retour d'amortissement du 2ème niveau du clocher ( " 1er étage " ) :

:arrow: http://www.youtube.com/watch?v=gHKNzo-Iuzg

:arrow: http://www.youtube.com/watch?v=5YkGAGuyHXo ( vous pouvez couper le son , les tambours militaires prussiens n'étant plus vraiment appropriés ici...)

:arrow: http://www.youtube.com/watch?v=AsvVyvQGMuY

:D

_________________
" Au Paradis ! Vite , au grand galop ! "

( Derniers mots de Madame Louise quelques instants avant sa mort au carmel de Saint-Denis le 23 décembre 1787 ) .


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson. Stone textures by Patty Herford.
With special thanks to RuneVillage